Bande Annonce de Danny le chat superstarDécouvrez la bande Annonce de Danny le chat superstar sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3576/fond/3576_w_500.jpg
Mark Dindal
Ashley PeldonBetty Lou GersonGeorge KennedyHal HolbrookJasmine GuyJohn Rhys-DaviesKathy NajimyLindsay RidgewayNatalie ColeRene AuberjonoisScott BakulaDavid JohansenDon KnottsFrank WelkerMark DindalMathew Herried

Danny le chat superstar

72 mn

Note de SensCritique :

6.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Mark Dindal.

Casting : Ashley Peldon, Betty Lou Gerson, George Kennedy, Hal Holbrook, Jasmine Guy, John Rhys-Davies, Kathy Najimy, Lindsay Ridgeway, Natalie Cole, Rene Auberjonois, Scott Bakula, David Johansen, Don Knotts, Frank Welker, Mark Dindal. Mathew Herried

Synopsis : Le chat Danny débarque à Hollywood dans le but d'y devenir une star de cinéma. Il découvrira à ses dépens que l'accès au vedettariat n'est pas aussi simple, notamment quand on est un animal, et que les humains feront tout pour lui barrer la route. Néanmoins, Danny poursuivra son étoile.

Scénario : Cliff Ruby, Elana Lesser, Roberts Gannaway, Theresa Pettengil.
Musique : Randy Newman, Steve Goldstein.
Pays : Etats-Unis

à partir de

7.99
voir ce film

Danny rêve de devenir une star de cinéma à Hollywood et pour ce faire il quitte son Indiana natal pour se rendre dans la capitale du septième art. Seulement voilà, Danny est un chat et il ignore que les animaux dans les films sont le plus souvent cantonnés aux plus petits rôles et que leurs prestations ne sont même pas rémunérées.

S’adressant à une agence artistique, Danny finit quand même par trouver un emploi dans une comédie musicale Little Ark- Angel menée par une enfant star du nom de Darla Dimple. Le matou se voit déjà en haut de l’affiche et sa déception n’en est que plus grande lorsque à la lecture du scénario il découvre qu’il n’a qu’une seule réplique dans le film, MiaouA partir de cet instant Danny n’aura de cesse de tenter la réhabilitation des animaux dans le cinéma, mais il devra pour cela déjouer les tours les plus pendables manigancés contre lui par ses présumés amis, les humains.

Le réalisateur Mark Dindal qui signe avec Danny, le chat superstar son premier long métrage d’animation, a précédemment œuvré en tant qu’intervalliste sur des films comme Rox et Rouky, La Petite sirène et quelques autres, tous issus des Studios Disney. Intervalliste voulant dire créateur des dessins intermédiaires qui figurent entre les plans principaux d’un film d’animation.
Le rôle de Danny dans la version originale du film, est tenu vocalement parlant, par le comédien Scott Bakula vu dans The Informant ! de Steven Soderbergh, et Source Code de Duncan Jones. Il incarna également le personnage de Trip Weston dans plusieurs épisodes de la série Desperate Housewives.

Vous l’aurez probablement remarqué, Danny, le chat superstar ne lésine pas sur la parodie et se gargarise de références cinématographiques. De Clark Gable dont le nom revient à plusieurs reprises, notamment sur la liste des invités à un certain moment, et en gros plan, à Laurel et Hardy que l’on voit dans un restaurant, en passant par les empreintes de Gene Kelly sur le trottoir devant le fameux Grauman’s Chinese Theatre, tout y est pour rendre crédible le Hollywood dans lequel évolue Danny. Et à propos de Gene Kelly justement, la star d’Un Américain à Paris ou encore de Chantons sous la pluie, notons qu’il a donné un sérieux coup de main à l’élaboration des diverses chorégraphies que comprend le film, sans pour autant être crédité au générique. Mort avant sa sortie sur les écrans, Danny, le chat superstar lui a par la suite été dédié.

Par ailleurs si le patron de la Mammoth Pictures comme vous avez pu l’observer, se nomme L.B Mammoth, c’est bel et bien en hommage à Louis B. Mayer qui dirigea la Metro-Goldwyn-Mayer de 1924 à 1951. Le logo de la Mammoth en question ressemblant à s’y méprendre à celui de la MGM avec son célèbre lion. Quant à l’enfant star Darla Dimple, elle n’est autre qu’une parodie aussi bien de Shirley Temple que de Darla Hood, deux prodiges du Hollywood des années trente. Il y a également les parodies d’affiches de films qui apparaissent à la fin. Sachez que tous les titres auxquels elles font référence ont été produits soit par la Warner Bros. ou l’une de ses filiales, soit par des studios appartenant à la société Turner Entertainment. Autrement dit des compagnies ayant trait de près ou de loin à la production de Danny, le chat superstar. La logique étant d’éviter de se retrouver assignés devant les tribunaux si par malheur une firme cinématographique étrangère au film venait à y découvrir la parodie d’une affiche la concernant. 

Et puis au rayon des incongruités, lorsque Danny arrive à Hollywood au début du film, on aperçoit le nom Hollywood clairement marqué alors que l’action se situe en 1939 et que jusqu’à 1949, la Capitale du cinéma s’appelait Hollywoodland.

 

C'était l'un de mes films préférés quand j'étais petit, mais ça ne m'émerveille plus autant. Le gros défaut du film, c'est qu'il est trop court, ce qui ne permet évidemment pas de développer suffisamment l'histoire et les personnages, ce qui est dommage parce que ça ...

Lire la suite
8
Francis Janvier

YES MISS DRIPPLE

Dany fait partie de cette gamme de films de la Warner qui sont plus ou moins passés inaperçus lors de leur sortie en raison de leurs nombreux défauts et en dépit de leurs qualités indéniables. Il sera facile de reprocher la banalité et le cucu du personnage principal ainsi ...

Lire la suite
8
davidalin96
 
le contexte
A voir également
Affiche du film Vilaine

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Comme chiens et chats : la revanche de Kitty Galore

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Les chaventuriers de Noël
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Une vie de chat

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film ALIBI.COM

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LOVING

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CINQUANTE NUANCES PLUS SOMBRES

à partir de

4.99
 
Affiche du film ARSENAL

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Pulp Fiction

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Quelques messieurs trop tranquilles

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés