Bande Annonce de DE LA PART DES COPAINSDécouvrez la bande Annonce de DE LA PART DES COPAINS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/6839/fond/6839_w_500.jpg
Terence Young
Charles BronsonJames MasonJean TopartJill IrelandLiv UllmanLuigi PistilliMichael ConstantinePaul Bonifas

DE LA PART DES COPAINS

90 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Terence Young.

Casting : Charles Bronson, James Mason, Jean Topart, Jill Ireland, Liv Ullman, Luigi Pistilli, Michael Constantine. Paul Bonifas

Synopsis : Installé sur la Côte d'Azur, où il a une entreprise de bateaux de plaisance, Joe, un Américain au passé militaire chargé, se trouve brutalement confronté avec d'ex-complices qui lui reprochent de les avoir abandonnés au beau milieu d'un coup. Ils ont fait plusieurs années de prison, alors que lui restait en liberté. Ce que veulent ces "copains", c'est que Joe vende son entreprise et partage avec eux tous ses biens. Pour le persuader, ils prennent comme otages sa femme et sa fille.

Scénario : Dorothea Bennett, Jo Eisinger, Shimon Wincelberg.
Musique : Michel Magne.
Pays : Belgique | France | Italie
Tags : Policier / Suspense, Film de poursuite, Des vengeances, Films de gangsters.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Vu le succès des trois premiers James Bond avec Sean Connery qu’il avait réalisés dans les années 60 et de Seule dans la nuit avec Audrey Hepburn en 67, Terence Young pouvait faire ce qu’il voulait en cette année 1970. Il choisissait d’adapter un polar de Richard Matheson, plutôt auteur de nouvelles de science-fiction, et  de donner à Charles Bronson le rôle d’un propriétaire d’une petite entreprise de bateau à Villefranche-sur-Mer ? Oui oui , le joueur d’harmonica de Sergio Leone trimballant des milliardaires en  bateau puis rentrant retrouver sa femme à la maison !  Heureusement, l’homme a un passé douteux et d’anciens complices débarquent soudainement chez lui… Il va donc y avoir du sport. Le générique du film est un pur exemple des coproductions seventies avec  James Mason, la bergmanienne Liv Ullman, Jean Topart et … Michel Constantin au même générique ! Rémy Julienne s’occupe des cascades et pendant que Bronson fait le macho minéral, il y a donc James Mason, plus tout jeune, certes, mais toujours aussi parfait en méchant onctueux et bien élevé. De la part des copains : voilà un polar qui témoigne vraiment d’une époque !

Lui, c’était le méchant. Lorsque James Mason joue dans le Jules César de Joseph L. Mankiewicz, il est évidemment Brutus. Quand il incarne un chef de guerre, il est nazi : Rommel dans Le Renard du désert d’ Henry Hathaway. Le traître de cape et d'épée, c'est encore lui dans Le Prisonnier de Zenda. Et puis bien sûr Humbert Humbert, le professeur malade de désir pour une nymphette dans Lolita de Stanley Kubrick. Dès son arrivée à Hollywood, à la fin des années 40, James Mason refuse d’être sous contrat avec l'une ou l'autre des majors qui font et défont les stars. Cette indépendance lui permet de tourner énormément (sept films rien qu'en 1953 !), et souvent avec les plus grands : Max Ophuls, Vincente Minnelli, ou Alfred Hitchcock dans La Mort aux trousses. Cette nature insoumise ne date pas de son installation à Beverly Hills. Sujet britannique, le jeune Mason abandonne d'abord une prometteuse carrière d'architecte pour les planches du vénérable Old Vic Theatre. Il plaque ensuite sa carrière de jeune premier (dont un rôle mémorable de révolutionnaire irlandais dans Huit Heures de sursis, de Carol Reed, son film préféré), pour gagner l'Amérique, fâché à mort avec le magnat des studios anglais de l'époque, Arthur Rank, dont il pense qu’il n’est qu’un marchand de soupe. Le scandale ne lui fait pas peur : il gifle un romancier célèbre, William Saroyan, qui bavardait pendant une projection ou s'amuse à choquer son public dans une interview intitulée " Oui, je bats ma femme ". Mais il fut, surtout, un très grand comédien : la star alcoolique et déchue d'Une star est née de George Cukor, l'espion roué de L'Affaire Cicéron de Joseph Mankiewicz, l'étrange capitaine Nemo de 20 000 Lieues sous les mers de Richard Fleischer, le fantomatique amant de Pandora d’Albert Lewin, ou le méchant avocat de The Verdict de Sidney Lumet.
" Tout le monde, à Hollywood, a toujours pensé que j'étais un étranger. Pas un Anglais, un étranger. C'est-à-dire quelqu'un qui a en lui quelque chose d'étrange, un type inquiétant qui doit mourir à la fin de chaque film. " Au cours de sa carrière, " l'étranger " est mort étranglé, empoisonné, noyé, révolvérisé, suicidé... Avant de s'en aller vraiment, terrassé par une crise cardiaque, le 27 juillet 1984.
le contexte
  • Egalement interprété par
    Charles Bronson
  • Pas si éloigné
    Très bonne transposition sur la Côte d’Azur – à Nice – d’un roman noir d'Ed McBain. Trois crimes sont commis, sans mobile apparent, par un homme muni d’un fusil à lunette et c'est Jean-Louis Trintignant qui mène l'enquête...
  • Egalement realisé par
    Terence Young
  • Dans le même genre
    Un magot et des types qui se poursuivent en camion pour l'avoir : un sujet de film vieux comme le monde, qui inspire Audiard aux dialogues et dans les camions, il y a Lino Ventura et Bebel...
A voir également
Affiche du film LE SERPENT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE VERDICT
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L HOMME DU CLAN
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film DRIVE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés