Dead Snow 2
Bientôt disponible
Tommy Wirkola réalise la première saga de zombies nazis de toute la Scandinavie !
Fantastique / Horreur - Norvège - 100 MIN - interdit aux moins de 12 ans
Martin a échappé aux zombies nazis qui hantent la montagne norvégienne. Mais alors qu'on lui a greffé la main du SS Herzog, il a un flash : l'armée va descendre en ville pour une dernière mission. Grâce à l'"escouade zombie", des nerds américains organisés pour contrer l'invasion éventuelle de morts-vivants, il peut sauver le pays... Il lui faudra, avant cela, réveiller d'autres morts, conservés dans la glace pendant la Seconde Guerre mondiale.

Réalisé par

6.4 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Emmanuelle Spadacenta

Emmanuelle Spadacenta

CHRONIQUEUR

"Qu’est-ce qui est plus diabolique que des zombies ?", s’est demandé Tommy Wirkola en voulant créer le premier film de morts-vivants scandinave. « Des zombies nazis ». Il y a cinq ans, le réalisateur norvégien – dont on ne connaissait que la parodie de Kill Bill, Kill Buljo – a coupé la chique à tous les fans de cinéma de genre, fantastique ou gore en livrant Dead Snow, film d’horreur non dénué d’un sens de l’humour très particulier. Là, il établit une mythologie déglinguée : dans les montagnes de Norvège, les locaux ont chassé les nazis manu militari à la fin de la Seconde Guerre mondiale. On les croyait congelés dans la neige, morts à jamais, mais non... Ils errent. Un groupe de jeunes gens, venus passer quelques jours à faire les foufous à la fraîche, va vérifier la légende par la manière forte. Non seulement les suppôts d’Hitler sont encore là, mais ils sont… des zombies. Manquait plus que ça.

Dead Snow 2 est dans l’exacte continuité de Dead Snow. Martin, qui s’est coupé un bras pour échapper aux zombies, va aussi réchapper à l’assaut de Herzog, le général SS à qui il avait piqué son magot. Mais dans la bataille, Herzog aussi perd un bras. Face à l’adversité, les deux ennemis sont à égalité. Leurs routes se séparent. Mais l’offensive nazie ne s’arrête pas là. Recrutant un max de soldats en ressuscitant les morts, l’armée descend de la montagne pour accomplir une dernière mission. Martin, lui, est accusé par les autorités locales, incompétentes et incrédules, d’avoir tué ses amis et massacré la population. Mais aux Etats-Unis, l’"escouade zombie" (en gros, de gros nerds qui croient aux morts-vivants et ont regardé trop de films) décide de venir l’aider. L’intégrité de la Norvège est suspendue aux actions de cinq bras cassés improbables.

Et voilà comment on rejoue la Seconde Guerre mondiale en mode déconne. En réinventant l’intervention américaine, en repensant le rôle des Russes, et en faisant d’un pékin moyen le gros héros de la libération. Tommy Wirkola s’est créé un terrain de jeu sans limite, basé sur des blagues potaches, des références pop, et un max de mauvais goût. Un film où il est permis de rire de tout, les boyaux dehors. Et qui a, dans le fond, l’intelligence de moquer la résurgence de pensées nauséabondes dans l’Europe d’aujourd’hui.

Contexte

Vegar Hoel

Pour mettre un peu d'originalité et d'humour dans le film d'horreur, Black Sheep invente... les moutons tueurs.

Tommy Wirkola

Si la saga Dead Snow met en scène des zombies nazis, le film Iron Sky, lui, imagine que l'armée d'Hitler guette, cachée dans l'espace, et fomente son retour sur Terre.

AGE OF HEROES

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur
Bouygues
Vdf
Free
Numericable
Orange

Paiement sécurisé

SlimpayPaybox

Mode de paiement

CBVisaMastercardEbleue

Partenaires

UE MédiaCNC

Avec l'offre d'abonnement VOD illimité FilmoTV, visionner les meilleurs films chez vous c'est tous les jours et à petit prix ! FilmoTV, une offre multisupports : Windows, application Android, iPhone iOS et tablettes, TV sur fibre optique, télévisions connectées, faites entrer le cinéma sur vos écrans ! Découvrez vos films comédies romantiques en abonnement VOD illimité ou de vos films fantastiques à visionner en téléchargement légal. Pour cela dirigez vous sur les pages mode d'emploi ou comment s'abonner.