DEAD SNOW

À partir de 2.99 €
Parce qu'avant que les Nazis soient sur la Lune (Iron Sky bien sûr), ils étaient à la neige ! 
Fantastique / Horreur - 2009 - Norvège - 88 MIN - VM - interdit aux moins de 12 ans
Dans les montagnes enneigées, une jeune femme est prise en chasse puis dévorée par des morts-vivants en uniformes nazis. Parallèlement, un groupe de sept étudiants en médecine débarquent dans un chalet isolé pour les vacances. Ils attendent Sara, leur amie et propriétaire des lieux qui doit les rejoindre en voyageant sur ses skis. Mais elle tarde à arriver et un autochtone leur explique qu’ils devraient partir, que plane sur les lieux la malédiction de soldats nazis pourchassés par la population locale à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Réalisé par

5.3 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Philippe Rouyer
Philippe Rouyer
CHRONIQUEUR

Tommy Wirkola, le réalisateur norvégien de Dead Snow est un grand cinéphile qui adore construire ses films à partir de références aux œuvres de ses confrères. Son court métrage Remake, en 2006, se déroulait  ainsi dans un drôle de motel dont le personnel retournait les grands succès du box-office à destination des clients. Quant à Kill Buljo : ze film, le long métrage qui l’a fait connaître en France et dans le monde entier en 2008, il se présente comme une parodie du Kill Bill de Quentin Tarantino. Sur Dead Snow, Wirkola poursuit sa collaboration avec Stig Frode Henriksen, son coscénariste et interprète de Kill Buljo. L’occasion pour les deux compères d’aller encore plus loin dans le délire en narrant les aventures d’un groupe d’étudiants dans un chalet à la montagne face à des zombis nazis évidemment très agressifs.

Au-delà même des figures du cinéma d’horreur sur lesquelles ils se sont appuyés, les auteurs ont truffé leur film de clins d’œil aux classiques du genre. Par exemple l’utilisation de la tronçonneuse contre les créatures renvoie à la saga Evid Dead, autre histoire de jeunes isolés dans une cabane en pleine nature. Mais il faut noter encore que les héros évoquent Vendredi 13 dans leurs discussions et que l’un d’eux arbore un magnifique tee-shirt aux armes du Braindead de Peter Jackson.

Comme Yannick Dahan dans son film La Horde, Tommy Wirkola n’a pas résisté au plaisir d’interpréter lui-même un des zombis de son film. Dead Snow a fait sensation au festival de Sundance en janvier 2009 avant de rafler cette même année le Prix du public au festival du film fantastique de Strasbourg.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Vegar Hoel

Tommy Wirkola

MONSTERTHURSDAY

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité