Bande Annonce de DEAD SUSHIDécouvrez la bande Annonce de DEAD SUSHI sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/7499/fond/7499_w_500.jpg
Noboru Iguchi
AsamiKentarô ShimazuRina TakedaTakamasa SugaTakashi NishinaJiji BûKanji TsudaShigeru MatsuzakiToru TezukaYui MurataAyaka ObuMiho HoshinoYûya Ishikawa

DEAD SUSHI

87 mn

Note de SensCritique :

6.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Noboru Iguchi.

Casting : Asami, Kentarô Shimazu, Rina Takeda, Takamasa Suga, Takashi Nishina, Jiji Bû, Kanji Tsuda, Shigeru Matsuzaki, Toru Tezuka, Yui Murata, Ayaka Obu, Miho Hoshino. Yûya Ishikawa

Synopsis : La fille d'un cuisinier renommée, lassée de devoir s'entraîner quotidiennement pour le remplacer, part de chez elle et se réfugie dans une auberge, qui accueille un congrès de pharmaciens. L'un d'eux a créé un sérum qui transforme les sushis en monstres assoiffés de sang.

Scénario : Jun Tsugita, Makiko Iguchi, Noboru Iguchi.
Musique : Yasuhiko Fukuda.
Pays : Japon
Tags : Fantastique / Horreur.

Film pas encore disponible

À l’âge de 40 ans, Noboru Iguchi avait déjà réalisé 22 films. Un gros rendement, certes, mais pas foncièrement énorme dans l’industrie à part qui l’a fait connaître en tant que cinéaste : le cinéma pour adulte, le porno. Il n’y a pas que les films X dans la carrière d’Iguchi, cependant : tout une frange de cinéphiles le connaît aussi pour ses films d’horreur et ses comédies gore comme Machine Girl. Bienvenue chez le roi du cinéma d’exploitation, jouissif, généreux et surtout très japonais.

 

Ici, on suit Keiko, la fille d’un grand chef spécialiste du mets japonais par excellence : le sushi. Elle aimerait atteindre le niveau d’exigence de son père mais il ne lui fait pas confiance – les femmes ne peuvent pas faire de bons sushis – et il la chasse de la maison. Elle trouve un petit travail dans un grand restaurant de sushis mais l’établissement est bientôt victime d’un poulpe assoiffé de sang transformant tous les sushis en sushis tueurs. Keiko, cuisinière et artiste martiale, va en faire qu’une bouchée. Enfin presque.

 

Alors pour vous décrire un peu Noboru Iguchi, disons que c’est du cinéma complètement frappé et sans limite, mettant souvent en scène une femme comme protagoniste. Le réalisateur se revendique comme un gros fan des frères Farrelly, qui ont fait Mary à tout prix ou Dumb & Dumber, et explique avoir voulu faire des films aussi surprenants et divertissants que les maisons hantées et les freak shows qu’il adorait quand il était petit. Aussi, ses influences balaient un spectre allant de Phantom of the Paradise de Brian de Palma, à L’Enfant de Robert Voskanian en passant par le cinéma d’horreur traditionnel japonais comme Jikogu dans les années 60 ou House de Nobuhiko Obayashi dans les années 70.

Derrière l’apparente absurdité de ses films – parce que tout est plus ou moins dans la lignée de Dead Sushi –, Iguchi a toujours quelque chose de pertinent à dire. Dans ABC’S of Death, anthologie réunissant 26 réalisateurs autour de 26 façons de mourir, son segment F is for Fart – qu’on pourrait traduire poétiquement par P pour Péter –, qui traite donc de prouts radioactifs, a été largement inspiré par le tremblement de Terre au Japon en 2011 et les fuites de gaz qui ont pu suivre. Vous apprécierez l’analogie.

 

C’est au début des années 2000 sur le plateau d’un de ses films porno, que Noboru Iguchi a rencontré Yoshihiro Nishimura, son maquilleur effets spéciaux qui deviendra l’un de ses plus fidèles collaborateurs. Ensemble, ils ont fait Machine Girl, RoboGeisha, Mutant Girls Squad ou Zombie Ass : The Toilet of the dead. Et bien sûr Dead Sushi. À noter que Nishimura est aussi réalisateur, avec Tokyo Gore Police à son actif notamment.

 

Noboru Iguchi a un énorme succès international grâce aux festivals. Dead Sushi était d’ailleurs présenté à l’Étrange Festival, à Paris, en 2012, et plus généralement tous ses films font le tour du monde. Ce qu’il a expliqué très simplement au micro du site internet Twitch : lui, il fait des films avec des ninjas,  des geishas, des sushis, entre autres, alors que ce sont des figures asiatiques « folkloriques ». Les étrangers adorent ça alors que les Japonais n’en sont vraiment pas de grands fans. Conclusion : le cinéaste est sûrement moins respecté dans son propre pays, où son cinéma intéresse peu, qu’au-delà des frontières où il est atypique et exotique.

 

 

 

 

 

Sushi dans ton froc

Vous avez déjà une tête de fion, mais vous aimeriez savoir ce que cela fait d'avoir une tête de thon? Vous êtes une personne obsédée et perverse possédant le doux rêve de pouvoir observer deux sushis s'accoupler (car oui, il faut le savoir, le sushi baise!) ? Vous adoreriez ...

Lire la suite
7
Kowalski

Sushi of the dead

Pour tenter de décrire l'expérience Dead Sushi, il suffit de s'intéresser à la carrière de Noboru Iguchi. Entre pornos et comédies-horrorifiques, une filmographie impressionante (en quantité...) où les titres parlent d'eux-même: Zombie Ass, The Machine Girl,Robogeisha..je ...

Lire la suite
9
Wake_Up_Donnie

Noboru IGUCHI n’avait pas vraiment chômé en 2011, en réalisant pas moins de trois films à la suite. Et pour notre plus grand plaisir, il réitère la performance en 2012, ce Dead Sushi étant son troisième film de l’année. Avec Dead Sushi, Noboru IGUCHI propose toute ...

Lire la suite
8
mxmxm mxmxm
le contexte
A voir également
Affiche du film DEAD SUSHI

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés