DEMENTIA

Bientôt disponible
Pour y retrouver les décors de la Soif du mal, mais dans un autre esprit
Fantastique / Horreur - 1955 - Etats-Unis - 55 MIN - Tous publics

Une jeune femme se réveille dans la chambre d’un hôtel minable de la banlieue de Los Angeles. Elle prend un couteau et sort dans la nuit.

Elle erre dans les rues mal famées  où elle rencontre plusieurs hommes menaçants : un ivrogne, un policier violent, puis un homme riche qui l’emmène chez lui et se révèle un maniaque sexuel. Le policier est un sosie du père incestueux...

Réalisé par

6.2 / 10
Les avis surSens Critique
Les derniers du Kulte

Comme le dit très justement l'indispensable Stéphane Bourgoin dans le passionnant bonus du DVD, il est des films qui sont une telle surprise et un tel choc qu'ils nous marquent à jamais... Cet incroyable Dementia, fait incontestablement partie des films de cette trempe. http://img442.imageshack.us/img442/6736/dementia4.jpg Il ...

Lire la suite10Par Foxart
Fièvre à Venice

Une bien étrange pellicule datée de 1953, remontée puis distribuée à la hâte dans quelques drive-in locaux et rapidement tombée dans l'oubli au coté de son réalisateur. Avec Carnival of Souls, Dementia exhale l'idée romantique d'un cinéma de série B inventif et audacieux ...

Lire la suite7Par Gewurztraminer

Film expérimental utilisant les techniques propre aux années 20, avec assez peu de son "in", et un constant flux musical, il donne l'impression étrange d'être face à un film muet. Son atmosphère n'est pas sans rappeler celle d'autres films, l'homme riche grasouillet rappelle ...

Lire la suite7Par Sophia
Le contexte

Un psychopathe erre dans New-York à la recherche de jeunes femmes qu'il attaque sauvagement pour les scalper. Un film d'horreur ultraviolent et dérangeant.

John Parker

Un étrange film d'horreur, à la lisière du surréalisme. Comme "Dementia", cette petite production fit un bide à sa sortie avant d'être considéré des années plus tard comme un fleuron du genre.

FREAKS : LA MONSTRUEUSE PARADE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS

Pas si éloigné