DEMONLOVER

À partir de 2.99 €
Parce que le onzième film d'Olivier Assayas a été tourné en France mais aussi au Japon et au Mexique
Policier / Suspense - 2002 - France - 116 MIN - VF - interdit aux moins de 12 ans
Deux compagnies rivales dont l'objectif est de publier des mangas érotiques essaient mutuellement de s'infiltrer pour emporter le marché. Mais les coups fourrés se multiplient et vont jusqu'au meurtre. Parallèlement, des jeunes femmes sont enlevées et torturées, leur calvaire étant filmé pour être diffusé sur le Net...

Réalisé par

5.1 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Yves Alion
Yves Alion
CHRONIQUEUR
Dans la filmo d’Olivier Assayas Demonlover succède aux Destinées sentimentales. Un film exaltant la terre de Charente et une certaine image de la France éternelle. Demonlover en est le contrepied, qui s’inscrit dans un genre nouveau et explore  plusieurs continents, nous entraînant de Paris à Tokyo en passant par Chihuahua, au Mexique.

Le sujet de Demonlover est la modernité. Assayas voulait dresser un état du monde à l’heure où réel et virtuel commençaient à se télescoper. Le film raconte au premier degré une histoire d’espionnage industriel, mais il brasse plusieurs éléments : Internet, la bulle financière, la pornographie, pour mieux nous perdre dans un maelstrom kafkaïen en forme de blockbuster expérimental. L’oxymore est volontaire.

Ironie de l’histoire : la fiction a été rattrapée par la réalité quand à la fin du tournage l’équipe s’est retrouvée bloquée dans le désert du Mexique, le monde retenant son souffle après l’extravagant attentat du World Trade Center le 11 septembre 2001.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Assayas nous entraîne là aussi en Asie

Olivier Assayas

C'est un univers également kafkaïen

RIDICULE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS