DESCENTE AUX ENFERS
À partir de 2.99 €
Parce que les films (ici un polar) tournés à Haiti ne sont pas légion
Policier / Suspense - 1986 - France - 85 MIN - VF - Tous publics

Un écrivain quadra, Alan, et sa jeune et jolie femme, Lola, passent des vacances en Haïti. En panne d’inspiration Alan boit. Et Lola trompe son ennui en prenant un amant. Un soir Alan revient avec ses vêtements tachés de sang, il a tué un homme. Lola l’aide à faire disparaître le corps. Mais un maître-chanteur les poursuit…

Réalisé par

4.3 / 10
1MNavant
2MNaprès
Yves Alion

Yves Alion

CHRONIQUEUR

Descente aux enfers est un film sur le couple. Un couple inédit au cinéma puisqu’il réunit Claude Brasseur et Sophie Marceau. Le premier est un écrivain un rien alcoolo, la seconde est sa muse. Sur le papier, trente ans les séparent. Le film ne manque pas de pittoresque, qui nous entraîne dans un pays que le cinéma a rarement visité, Haïti. L’exception qui sans doute confirme la règle étant Les Comédiens, qui met une troupe d’acteurs en tournée aux prises avec les tristement célèbres Tontons Macoutes de Papa Doc Duvalier.

Descente aux enfers n’a pas les mêmes velléités de dénonciation politique, mais c’est un film noir plutôt classieux.
Il faut dire qu’il est adapté d’un roman signé par l’un des plus grands auteurs du genre, David Goodis. Cet Américain originaire de Philadelphie a publié son premier livre en 1938, mais le succès s’est fait attendre. Il a alors plié bagage pour aller travailler à Hollywood, où il a été embauché par les studios Universal. Le succès a frappé à la porte après la guerre avec Cauchemar, qui sera adapté à l’écran par Delmer Daves, avec Humphrey Bogart et Lauren Bacall dans les rôles principaux. Sous le titre Les Passagers de la nuit. Ce qui lui a permis de signer un deal juteux avec la Warner. Mais il n’en sortira rien de bien concret.

Curieusement c’est le cinéma français qui se régale le plus volontiers des romans très noirs de Goodis. Dès 1956, Pierre Chenal, qui avait avant guerre montré son goût pour la série noire en signant la toute première adaptation du Facteur sonne toujours deux fois, réalise Section des disparus. Puis François Truffaut présente un Tirez sur le pianiste de toute beauté. Outre Francis Girod et sa Descente aux enfers, Henri Verneuil, René Clément, Jean-Jacques Beineix font également partie des fans du romancier. Pour le pays de Molière, ce n’est plus de l’amour, c’est de la rage. D’autant que Sans espoir de retour, que signe Samuel Fuller en 1989 est aussi une production française.

FILMOTV vous recommande

Pas si éloigné

Contexte

Sophie Marceau

L'action se déroule à Haïti

Francis Girod

C'est un film noir au centre duquel un couple se défait

LA BOUM

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur
Bouygues
Vdf
Free
Numericable
Orange

Paiement sécurisé

SlimpayPaybox

Mode de paiement

CBVisaMastercardEbleue

Partenaires

UE MédiaCNC

Avec l'offre de films à télécharger FilmoTV, regarder vos films chez vous c'est tout de suite et en toute simplicité ! FilmoTV, une offre multi-écrans : PC, application système Android, système iPhone et tablettes tactiles, TV sur fibre optique, télévisions sur Internet, choisissez votre support préféré ! Profitez de vos films comédies burlesques en abonnement VOD illimité ou de vos films de parodie à regarder en téléchargement légal. Pour cela dirigez vous sur les pages mode d'emploi ou comment s'abonner.