DÉTECTIVE PRIVÉ

1966
120 mn
Parce que la voiture de Paul Newman y est une Porsche 356 A Speedster, seulement 140 modèles fabriqués
Ce film n’est plus disponible

Elaine Sampson, une vieille femme riche et immobilisée par une fracture, confie à Lew Harper, un détective privé californien mâchouillant continuellement un chewing-gum, le soin de retrouver son excentrique milliardaire de mari récemment disparu. Est-ce une énième aventure extraconjugale ou un enlèvement. Mystère. Petit à petit, Harper va rencontrer les proches et les relations...

Ce film n’est plus disponible
Policier / Suspense
Etats-Unis
Tous publics
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Sorti à Paris, notamment au Max-Linder, le 6 mai 1966, Détective privé est le troisième long métrage de l’Américain Jack Smight (1925-2003), réalisateur de télévision depuis le milieu des années 1950 et futur auteur, entre autres, de l’Homme tatoué – où Rod Steiger avait le corps recouvert de tatouages –, de 747 en Péril – avec le commandant Charlton Heston – et de la Bataille de Midway – avec, cette fois, le capitaine Charton Heston.

Comme vous allez le découvrir dès la première scène du film, Lew Harper, un détective privé californien mâchouillant continuellement son chewing-gum (Paul Newman soi-même), est chargé par Elaine Sampson (Lauren Bacall) de retrouver son excentrique milliardaire de mari, récemment disparu.

L’enquête commence... et je ne vous en dirai pas plus, si ce n’est que vous allez y retrouver : Julie Harris et Shelley Winters ; Janet Leigh et Robert Wagner. Cette enquête dure un certain temps et le film, aussi : 1h56. « Cette longueur insolite dans un genre où l’ellipse et le raccourci sont de rigueur, précisait Michel Pérez dans le journal Combat, laisse au cinéaste le temps de la réflexion et, quelque fois, de la rêverie. »

 
Dans le même genre vous pouvez trouver ANGEL HEART - AUX PORTES DE L'ENFER (1987) (Le détective privé Harry Ange (Mickey Rourke) enquête pour savoir si Johnny Favourite est mort ou pas...) ou encore LA TOILE D’ARAIGNÉE (1975) (Cette fois, Lew Harper (Paul Newman, encore) enquête sur l’expéditeur d’une mystérieuse lettre anonyme...).