Deux garçons, une fille, trois possibilités

Bientôt disponible
Pour la curieuse interdiction au moins de 16 ans qui frappa le film à sa sortie en 1993
Comédie - 1994 - Etats-Unis - 93 MIN - interdit aux moins de 16 ans

Sur le campus de l’université, Eddy, passionné de littérature, partage la chambre de Stuart, le surfeur. Parce que son prénom a trompé l’ordinateur de l’administration, la belle Alex se retrouve dans la partie réservée aux garçons, devant faire salle de bain commune avec Eddy et Stuart. D’abord conflictuelles, les relations de se trio vont s’harmoniser et considérablement évoluer. Stuart est attiré par Alex qui est attirée par Eddy qui est attiré par Stuart...   

Réalisé par

5.5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique

C’est en se remémorant ses propres souvenirs d’étudiant en cinéma à l’université de New York, que le réalisateur Andrew Fleming écrivit, à 28 ans et très rapidement, le scénario de Deux garçons, une fille : trois possibilités, titre français non inspiré par le titre original – Threesome, littéralement : trio –, mais par l’accroche publicitaire originale du film : « One girl, two guys, three possibilities », devenue en France : « L’amour c’est comme la pizza, quand y’en a pour deux y’en a pour trois. »

Vous allez donc faire la connaissance d’Eddy l’intello, de Stuart le surfeur, et d’Alex, une très charmante étudiante que l’ordinateur de l’université, eu égard au genre indéterminé de son prénom, va prendre pour un étudiant et non une étudiante, lui attribuant, c’est logique, une chambre... côté garçons ! Vous vous en doutez, ces trois-là vont apprendre à se connaître, et peut-être plus si affinités...

...et affinités il y aura, mais je ne vous en dis pas davantage ! Voici donc  Deux garçons, une fille : trois possibilités d’Andrew Fleming (le jeune homme qui, au début, fait le pitre à l’une des fenêtres du campus), un film sorti en France en août 1994, accompagné d’une stricte interdiction aux moins de 16 ans.

Contexte

Dans un pavillon de banlieue, Fernand (Sami Frey), Louis (Mario Gonzales) et Alexa (Christine Murillo) tentaient déjà l’expérience.

Andrew Fleming

Autre histoire de bons amis, devenus amants...

LE CERCLE DES POÈTES DISPARUS (1989)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité