Bande Annonce de DICTATORDécouvrez la bande Annonce de DICTATOR sur FilmoTVhttp://
Larry Charles
Anna FarisBen KingsleySacha Baron CohenAdeel AkhtarJenny L SaldañaJessica St ClairKevin CorriganSayed BadreyaMegan FoxMichele BergSondra James

DICTATOR

80 mn

Note de SensCritique :

5.5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Larry Charles.

Casting : Anna Faris, Ben Kingsley, Sacha Baron Cohen, Adeel Akhtar, Jenny L Saldaña, Jessica St Clair, Kevin Corrigan, Sayed Badreya, Megan Fox, Michele Berg. Sondra James

Synopsis : L'amiral général Aladeen dirige d'une main de fer le Wadiya, un pays d'Afrique du Nord. Alors qu'il engage son pays dans la course à la bombe atomique, son oncle Tamir complote pour le renverser. Aladeen s'échappe et se réfugie à New York, où il commence à travailler dans une épicerie bio...

Scénario : Alec Berg, David Mandel, Jeff Schaffer, Sacha Baron Cohen.
Musique : Erran Baron Cohen.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Comédie.

Film pas encore disponible

Bienvenue au Wadiya… Ce joyau de l’Afrique du Nord est dirigé par l’un des leaders les plus éclairés qu’on puisse imaginer : l’Amiral Général Aladeen. Dans le film qui va suivre, le guide accepte de se rendre aux Etats Unis d’Amérique, où une injuste cabale fomentées par les Nations Unies, fait peser sur son régime modèle le risque de sanctions éhontées…

Bon, une fois passée cette introduction légèrement teintée d’une scandaleuse propagande, digne des meilleures proses nord-coréennes, passons aux choses sérieuses ! « The dictator » de Larry Charles suit le périple d’un épouvantable tyran au pays de l’Oncle Sam. En plus de la punition onusienne, le sémillant Aladeen risque aussi de subir la colère des expatriés de son pays, qui profiteraient bien de sa venue pour en finir avec lui…

Sacha Baron Cohen incarne avec la retenue qu’on lui connait ce personnage fantasque et hors limites, sorte de créature hybride qui serait aller puiser chez Kadhafi, Ceausescu et autres Kim Jong Un une inspiration pour le moins hallucinante et criante de vérité…

Sacha Baron Cohen est un habitué de ces personnages que l’on qualifie souvent de démesurés. Le comédien britannique n’a cessé de les incarner avec jubilation et outrance depuis ses débuts. En 1998, c’est sur la chaîne de télévision Channel 4 qu’il crée son premier avatar emblématique : un rappeur baptisé Ali G. Ce gangsta stupide au grand cœur va très vite devenir extrêmement populaire, jouant même les extras de luxe dans le clip « Music » de Madonna en 2000, avant de voir ses mésaventures déclinées au cinéma deux ans plus tard… Le style Baron Cohen est lancé : alliant l’outrance, la vulgarité assumée, l’imagination débridée et une irrésistible drôlerie à la fois sexuelle et scatologique, ses apparitions déguisées vont vite devenir des classiques.

En 2006, le monde découvre médusé « Borat », dans lequel le comédien incarne un journaliste Kazakh partant à la découverte de l’Amérique profonde, persuadé que son modèle de société est non seulement le meilleur mais en plus transposable jusqu’au fin fond du Texas ! Une parodie basée sur des caméras cachées plus ou moins fausses mais à l’efficacité redoutable : « Borat » est un ovni cinématographique hallucinant, (notamment la scène de l’enlèvement de la vraie Pamela Anderson dans un centre commercial !), qui va séduire le public du monde entier et définitivement assoir la réputation de l’acteur.

En 2009, nouveau personnage, nouveau déguisement : voici « Bruno », créateur de mode autrichien gay venant lui aussi se frotter au modèle américain et interviewer diverses personnalités médusées par son ego et sa stupidité… Comprenant qu’il a sans doute fait le tour d’un certain modèle de comédie, Sacha Baron Cohen décide d’abandonner le faux documentaire pour se concentrer sur la fiction, mais toujours basée sur le déguisement. Après « The dictator » que vous venez de regarder, « Grimsby, agent trop spécial » en 2016 l’a vu endosser la panoplie d’un James Bond low-cost, hooligan alcoolique et bedonnant devant remplacer au pied levé son frère, véritable agent secret…lui !

Oui je suis une martienne, ayant boudé à ce jour Borat, Bruno et autre Ali G. Mais coachée par un forumeur horrifié par ces lacunes, j'ai décidé d'assister enfin aux dernières fredaines du gaillard et de son comparse réalisateur Larry Charles. Flanquée de mon ado et de ...

Lire la suite
8
MrsChanita

Critique : The Dictator (par Cineshow)

Sacha Baron Cohen est de retour dans un quatrième « film » après Ali G, Borat et plus récemment Brüno, sans doute le plus trash de tous. Ses projets étant tous plus improbables les uns que les autres, il fallait donc s'attendre à ce que lui et son complice, le réalisateur ...

Lire la suite
7
Mathieu CRUCQ

Le dernier grand dictateur

Après Borat et Brüno, le duo Larry Charles et Sacha Baron Cohen rempilent pour une nouvelle comédie mais à la différence des deux précédents, The Dictator ne bénéficie pas de scènes réelles entrecoupées de passages « scriptés ». Le film sera entièrement fictif. ...

Lire la suite
7
Marvelll
 
le contexte
A voir également
Affiche du film SWEENEY TODD, LE DIABOLIQUE BARBIER DE FLEET STREET

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LOST IN TRANSLATION

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film TOUT LE MONDE DEBOUT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MAYHEM

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MME MILLS, UNE VOISINE SI PARFAITE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DISASTER ARTIST

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TULIP FEVER

à partir de

6.99
 
Affiche du film LA CH TITE FAMILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés