DIEUMERCI !

À partir de 2.99 €
Un buddy movie à la française de losers flamboyants !
Comédie - 2016 - France - 91 MIN - VF - HD - Tous publics
Dieumerci veut réaliser son rêve : devenir comédien. Mais sans le sou et sortant à peine de prison, le jeune homme va devoir travailler dur. Il rencontre Clément, un fils de bonne famille qui va devenir un compagnon de galère. 
5.6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Emmanuelle Spadacenta
Emmanuelle Spadacenta
CHRONIQUEUR

Dieumerci – c’est son nom – sort de prison. Là-bas, il a pu jouer dans des pièces de théâtre lors d’ateliers. Être acteur a toujours été un rêve pour lui. Sans un sou en poche, il décide de s’inscrire à un cours de théâtre pour ensuite pouvoir passer des concours. C’est à l’école qu’il rencontre Clément. Ensemble, ils vont bosser des textes de Shakespeare et en parallèle, enchaîner les petits boulots. C’est une amitié qui naît.

DieuMerci ! est le troisième film de Lucien Jean-Baptiste, qui avait sauté le pas vers la réalisation avec La Première Étoile, en 2009, un carton du box-office. Non content d’être le réalisateur du film, il est aussi l’interprète du personnage de Dieumerci, alors que Clément est joué par l’excellent Baptiste Lecaplain, comédien issu du stand-up. 

DieuMerci ! s’inscrit dans la lignée des buddy movies à la française, des histoires d’amitié spéciales loose, du genre L’Emmerdeur (avec Lino Ventura) ou Marche à l’ombre (avec Gérard Lanvin et Michel Blanc). C’est à dire que c’est drôle et que ça a un cœur gros comme ça. Et que ce cinéma-là redonne leur honneur aux perdants flamboyants et aux rêveurs invétérés. Presque sociale, toujours mordante, cette comédie-là est à ne pas rater.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Comme Baptiste Lecaplain, Thomas N'Gijol et Fabrice Eboué ont d'abord été des figures du one-man-show avant de faire du cinéma.

Lucien Jean-Baptiste

Deux artistes en herbe ont des rêves plein la tête mais ils ont surtout la malchance et la galère chevillées au corps.

LIBRE ET ASSOUPI

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS