Bande Annonce de DiplomatieDécouvrez la bande Annonce de Diplomatie sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/6014/fond/6014_w_500.jpg
Volker Schlöndorff
André DussollierNiels ArestrupBurghart KlaussnerCharlie NelsonClaudine AcsJean-Marc RoulotLucas PrisorMarie DompnierPaula BeerRobert StadloberStefan WilkeningThomas Arnold

Diplomatie

84 mn

Note de SensCritique :

6.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Volker Schlöndorff.

Casting : André Dussollier, Niels Arestrup, Burghart Klaussner, Charlie Nelson, Claudine Acs, Jean-Marc Roulot, Lucas Prisor, Marie Dompnier, Paula Beer, Robert Stadlober, Stefan Wilkening. Thomas Arnold

Synopsis : La nuit du 24 au 25 août 1944. Le sort d eParis est entre les mains du Général von Choltitz, Gouverneur du Grand Paris, qui se prépare, sur ordre d'Hitler, à faire sauter la Capitale. Issu d'une longue lignée de militaires prussiens, le général n'a jamais eu d'hésitation quand il fallait obéir aux ordres. C'est tout cela qui préoccupe le consul suédois Nordling lorsqu'il gravit l'escalier secret qui le conduit dans la suite du Général à l'hôtel Meurice. Les ponts sur la Seine et les principaux monuments de Paris dont le Louvre, Notre-Dame et la Tour Eiffel sont minés et prêts à exploser. Utilisant toutes les armes de la diplomatie, le consul va essayer de convaincre le général de ne pas exécuter l'ordre de destruction.

Scénario : Cyril Gély, Volker Schlöndorff.
Musique : Jörg Lemberg.
Pays : Allemagne | France
Tags : Politique / Histoire, Huis clos, de moins de 90 minutes, Diplomates.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

"Dans mon film comme dans la pièce originale, la part de fiction est considérable et c’est d’ailleurs ce qui m’a intéressé." D’entrée de jeu, le cinéaste Volker Schlondorff se situe dans la lignée de ce que disait Alexandre Dumas, orfèvre en la matière : "On peut faire des enfants à l’Histoire, à condition qu’ils soient beaux." Adapté de la pièce du même nom écrite par Cyril Gely, Diplomatie montre une rencontre entre le général allemand von Choltitz et le consul suédois Nordling qui n’a jamais eu lieu sous cette forme et à cette date. Il est vrai en revanche que durant les trois jours qui ont précédé la Libération de Paris, ces deux hommes se sont vus pour négocier notamment des échanges de prisonniers.

Ce qui intéresse ici le cinéaste allemand, c’est l’actualité désormais du couple franco-allemand au sein de l’Europe. En revenant sur cet épisode historique, sur ce moment où on peut penser que tout a failli basculer de façon irréversible à travers la destruction totale de Paris, Volker Schlondorff interroge aussi notre présent. Et par ailleurs, comme il l’a confié lors de la sortie du film, Diplomatie, c’est sa façon à lui de déclarer son amour pour Paris  : "Autant dire que j’adore Paris et qu’être invité à célébrer la survie de Paris, un demi-siècle plus tard, était un très beau cadeau !".

Il convient donc de regarder Diplomatie non comme une reconstitution historique satisfaisante, mais d’abord comme une joute verbale de haut vol entre deux personnalités que tout oppose. Face à la volonté affichée par Hitler d’anéantir Paris sous les bombes et que von Choltitz devrait relayer, le diplomate suédois n’a que la parole pour tenter de convaincre l’officier allemand de ne pas passer à l’acte. Le film, comme la pièce, repose tout entier sur ce dialogue fictif mais crédible entre raison d’Etat et arguments humanitaires, entre la poursuite de la guerre et la préservation du patrimoine, entre obéissance et réalisme.

Une fois le film vu, on peut dans un premier temps revenir sur les nombreuses entorses à la vérité historiques que s’autorise le scénario. Certaines sont anecdotiques, c’est le cas de l’invention de cet escalier dérobé  qui aurait permis à la résistance française de surveiller les moindres faites et gestes du général von Choltitz. De la même manière, il s’avère que la veille du jour de cette prétendue rencontre Nordling fut en fait victime d’une crise cardiaque le laissant incapable de mener un tel entretien ! Plus sérieuses en revanche sont les réserves quant à la possibilité même d’une destruction totale de Paris par les  Allemands. Les historiens s’accordent pour dire que les troupes d’occupation en cette fin d’été 1944 ne disposaient pas des moyens logistiques nécessaires pour mener à bien une telle opération.

A la sortie du film, Volker Schlondorf a ainsi résumé la façon dont il a construit son tournage : "J’ai filmé l’ensemble comme une partie d’échecs et même comme un combat de boxe en cinq ou six reprises. Chacun des deux protagonistes prépare soigneusement son coup d’avance. Je pourrai aussi parler d’une construction musicale avec un andante d’observation puis  des affrontements furioso où le débit s’accélère de manière vertigineuse pour laisser place à des moments plus calmes."

Pour conclure, il est difficile de ne pas faire référence à un autre film qui date lui de 1966 : Paris brule-t-il ? de René Clément avec un incroyable casting international. Tout comme dans Diplomatie, c’est le suspens d’une destruction totale de Paris par les Allemands qui parcourt le film. On y retrouve évidemment, et au premier plan, les personnages incarnés par André Dussolier et Niels Arestrup eux-mêmes. Dans le film de Clément, von Choltitz est ainsi incarné par l’acteur allemand Gert Frobe, tandis qu’Orson Welles joue, lui, le rôle du consul suédois Nordling.

La fiction au service de l'Histoire

Volker Schlöndorff adapte la pièce écrite par Cyril Gély. Cyril Gély a imaginé un dialogue brillant et passionnant entre deux personnages ayant existés : Raoul Nordling (1881-1962), consul de Suède, et Dietrich Von Choltitz (1894-1966) , général allemand, à quelques ...

Lire la suite
7
Rawi

La mort n'est pas mon métier

L’ennui avec les adaptations pour le grand écran de pièces de théâtre, c’est qu’elles se résument généralement à du théâtre filmé. L’unité temporelle comme spatiale, ainsi que la primauté laissée au texte, n’aide pas à l’expression de la grammaire cinématographique ...

Lire la suite
7
Patrick Braganti

Une véritable leçon de 'Diplomatie'

Réalisateur méconnu du grand public, Volker Schlöndorff n'en est pas moins un cinéaste talentueux. La Palme d'Or et l'Oscar du meilleur film étranger qu'il a reçu en 1979 peuvent en témoigner (NDLR : Le Tambour). Et Diplomatie, son dernier long-métrage, confirme également ...

Lire la suite
10
Le Cinéphile Anonyme
 
le contexte
A voir également
Affiche du film MON PIRE CAUCHEMAR

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film 36 QUAI DES ORFÈVRES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DETROIT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE JEUNE KARL MARX

à partir de

1.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film TOUT LE MONDE DEBOUT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MAYHEM

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MME MILLS, UNE VOISINE SI PARFAITE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DISASTER ARTIST

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TULIP FEVER

à partir de

6.99
 
Affiche du film LA CH TITE FAMILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés