DO THE RIGHT THING

À partir de 2.99 €
Les questions soulevées en 1989 demeurent d'une brûlante actualité pour la société américaine.
Drame - 1989 - Etats-Unis d'Amérique - 100 MIN - VM - HD - Tous publics
Dans une rue de Brooklyn, les gens travaillent comme tous les jours. Sal, d'origine italienne, qui tient une pizzeria avec ses fils, prépare sa pâte. Excédé par la radio hurlante d'un jeune voyou du quartier, il l'oblige à l'éteindre. Mais ce geste va mettre le feu aux poudres chez les jeunes...

Réalisé par

7.5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

Ce film est le quatrième réalisé par Spike Lee, après notamment Nola Darling n’en fait qu’à sa tête, déjà très remarqué et sorti sur les écrans trois ans auparavant en 1986. Le cinéaste y joue lui-même le rôle de Mookie, un livreur afro-américain de 25 ans qui vit à Brooklyn avec sa sœur et la mère de son fils. Il travaille dans une pizzeria tenue par le seul Blanc du quartier. Chacun vaque tranquillement à ses occupations. Mais, c’est précisément un « Dog Day », un jour de canicule, les esprits s’échauffent et les tensions raciales s’exacerbent quand survient une bavure policière. C’est le signal de l’émeute et l’explosion de la violence…

L’origine du film remonte à l’époque où Spike Lee était encore étudiant à l’Ecole de Cinéma de New York. Il avait alors consacré un court métrage à ce même quartier de Bedford-Stuyvesant et son film avait remporté l’Oscar du meilleur film étudiant. Il faut noter que la tonalité générale était plus pessimiste que celle qui prévaudra à la fin du long métrage. En changeant de format, le cinéaste, sans rien renier de ses idées, a manifestement voulu toucher le plus grand nombre en complexifiant son propos et sa vision de l’avenir.

Le film est par ailleurs une véritable affaire de famille si l’on se réfère à son générique. Non seulement, Spike Lee fait appel à des acteurs qu’il a déjà dirigés auparavant, du moins pour la plupart. C’est le cas notamment de Ossie Davis, Samuel L. Jackson et Giancarlo Esposito. Mais, au-delà, sa propre sœur, Joie Lee, incarne à l’écran la sœur du personnage joué par le cinéaste. Son père Bill est l’auteur de la bande originale. Et Rosie Perez est Tina dans le film. Partons à Brooklyn, à la fin du mois de juillet…

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

John Turturro

En revenant sur des événements dramatiques survenus en octobre 1961 à Paris, Alain Tasma met en scène des violences policières sur fond de Guerre d'Algérie

Spike Lee

Comme Spike Lee en son temps, Robert Guédiguian démonte les mécanismes sociaux d'une irruption soudaine de la violence au sein d'une même classe sociale

MIA MADRE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité