DOULEUR ET GLOIRE

À partir de 4.99 €
Le cinéaste espagnol abandonne certains de ses gimmicks pour se concentrer sur l'essentiel : un récit fort qui n'exclue cependant pas son esthétique si reconnaissable...
Drame - 2019 - Espagne - 109 MIN - VM - HD - Tous publics
Salvador Mallo, un réalisateur tourmenté, est confronté aux souvenirs de sa jeunesse à la suite d'une série de retrouvailles, avec des anciens amants, des acteurs avec lesquels il a travaillé. De ses premiers amours à la difficulté de créer, il se retrouvera submergé par les fragments de son existence...

Réalisé par

7.3 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR

Le film que vous allez regarder est un film de Pedro Almodovar. Il ressemble aussi à un film qui raconterait Pedro Almodovar et dans lequel Antonio Banderas incarnerait Pedro Almodovar, ressentirait les passions et les maux de Pedro Almodovar. Mais attention, selon Pedro Almodovar, « Douleur et gloire » n’est pas un film sur Pedro Almodovar !

Difficile pourtant de ne pas faire le parallèle et de ne pas apercevoir l’ombre du cinéaste dans ce portrait d’un réalisateur sexagénaire, rattrapé par le temps qui passe, la nostalgie de l’enfance et ses premières pulsions érotiques, confronté aussi à son œuvre et une possible perte d’inspiration.

On a beaucoup dit que ce 21e long métrage de l’enfant terrible de la Movida espagnole était son plus personnel et on avait raison. Débarrassé de tout artifice esthétisant mais merveilleusement mis en scène, il aborde intimement et parfois crûment les tourments de l’âme et du cœur d’un de nos cinéastes contemporains les plus importants et emblématiques…

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Antonio Banderas

La mère de Pedro Almodovar est un des éléments importants de son cinéma : voici deux films qui en donnent un aperçu intime et touchant...

Pedro Almodovar

Almodovar et Fellini même combat : les affres, bonheurs, regrets d'un cinéaste portés à l'écran par un cinéaste ! Une mise en abîme fascinante et touchante à la fois...

LA PIEL QUE HABITO

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité