Draquila : l'Italie qui tremble

Bientôt disponible
Documentaire - 2010 - Italie - 93 MIN - Tous publics

Le 6 avril 2009, un tremblement de terre secouait durement l’Aquila au cœur des Abruzzes, en Italie, faisant plus de 300 morts et 40 000 sans abris. Silvio Berlusconi intervient aussitôt. Une opération à point nommé pour redorer son image. Ce qui apparaît aux yeux de beaucoup. Et que démontre la réalisatrice, venue enquêter auprès des victimes du séisme.

Réalisé par

7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Colette Milon
Colette Milon
CHRONIQUEUR

Sabina Guzzanti est connue en Italie pour son ironie mordante et sa façon de prendre à parti Silvio Berlusconi. Les imitations qu’elle en fait, la tête recouverte d’un masque représentant le président du conseil, sont célèbres. Ecrivain, actrice et humoriste, elle a été, en 2003, évincée de la RAI, fief berlusconien. Elle y avait une émission satirique qui déplaisait en haut lieu. L’aventure l’a conduite à réaliser son premier film, Viva Zapatero !, en 2005. Un documentaire dénonçant la mainmise de Silvio Berlusconi sur les media, en même temps qu’une enquête sur l’état de la démocratie en Italie. 

Draquila, l’Italie qui tremble est un documentaire avec, encore, Silvio Berlusconi en ligne de mire. C’est, bien sûr lui, désormais apparenté à un vampire, que désigne le titre du film. En même temps que l’Aquila, la ville des Abruzzes, point de départ de l’enquête de Sabina Guzzanti.

Le 6 avril 2009, L’Aquila était mise à terre par un violent séisme faisant plus de 300 morts et 40 000 sans abris. Dans la promptitude de Silvio Berlusconi à se rendre sur les lieux et à faire construire des logements pour les sans-abris, elle a vu une opération médiatique. La catastrophe tombait à point nommé, à un moment où l’image du Cavaliere pâlissait sous l’effet de plusieurs scandales et affaires. Elle a vu également ce qu’impliquait, en termes d’avantages financiers, l’opération immobilière. Et bien d’autres implications encore.

Portrait à charge de Silvio Berlusconi, Draquila rend aussi compte de la gestion d’un pays et des collusions à effets divers des politiques avec les organisations mafieuses.

Dans ses shows satiriques, Sabina Guzzanti parodie Berlusconi en portant un masque à son effigie. Dans Draquila, elle fait tomber les masques.

Contexte

Silvio Berlusconi

Sabina Guzzanti

VIDEOCRACY

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec le service de téléchargement légal de films FilmoTV, regarder les meilleurs films sur vos supports préférés c'est tout de suite et en toute simplicité ! FilmoTV, une plateforme multisupports : PC classique, application système Android, iPhone et tablettes, Numericable, smartTV, c'est selon votre envie ! Profitez de vos films historiques en abonnement VOD illimité ou de vos films policier à regarder en téléchargement légal. Pour cela consultez nos espaces mode d'emploi ou comment s'abonner.