DROLE DE DRAME (VERSION RESTAURÉE)

Parce que classique aujourd'hui, le film fut accueilli jadis par une volée de bois vert
Policier / Suspense - 1937 - France - 98 MIN - VF - HD - Tous publics
L'évêque de Bedford est parti en guerre contre les romans policiers de Félix Chapel, sans savoir que derrière ce pseudonyme se cache son cousin Irwin Molyneux. Un jour, alors qu'il s'est invité chez les Molyneux, il trouve étrange que l'épouse d'Irwin soit absente et se persuade que son cousin l'a tuée...
7.4 / 10
7.4 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Alex Masson
Alex Masson
CHRONIQUEUR

De Drôle de drame, est surtout passé à la postérité une réplique, parmi les plus célèbres du cinéma français d'avant-guerre : le fameux « Bizarre, vous avez dit bizarre ? ». Elle pourrait être une définition d'un film à part.

Dans la production de l'époque Drôle de drame dénote par son goût pour l'absurde ou une inattendue convergence de registre, invitant l'humour noir britannique et le vaudeville français, rythme physique et acrobaties du langage, autour d'un dîner de famille.

Marcel Carné à la réalisation, Jacques Prévert aux dialogues encadrent une comédie en dehors des clous, y compris des leurs, Drôle de drame ayant peu de choses à voir avec le réalisme poétique dont le metteur en scène et le dialoguiste seront des orfèvres. Sauf peut-être quand derrière une aimable fantaisie, se cache un regard sur une époque où l'on jetait facilement n'importe qui en pâture sur la foi de soupçons, avérés ou non. En 1937, il était encore possible d'en rire...

 
Dans le même genre vous pouvez trouver SOUPÇONS (Ce classique d'Hitchcock entretient des liens inattendus avec Drôle de drame, de la suspicion comme ressort scénaristique à un ton désinvolte.) ou encore ARSENIC ET VIEILLES DENTELLES (Drôle de drame a une chose en commun avec cette perle de comédie noire à l'anglaise : son humour.).

Réalisé par

Même réal

Même casting

Pas si éloigné