DU VENT DANS MES MOLLETS

2012
90 mn
Parce qu'au delà de ses qualités propres, le film fut aussi un des plus rentables de 2012
Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Rachel, 9 ans, est aimée par ses parents et sa meilleure copine, Valérie. Mais Rachel se pose aussi beaucoup de questions sur la vie et la mort. Entre l'école, les séances chez la psy et les repas de famille, elle avance dans la vie en essayant de slalomer entre les névroses de sa mère et les atermoiements de son père.
Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Comédie
France
Tous publics
VF - HD
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Rachel a 9 ans. Elle a une maman névrosée, qui essaie tant bien que mal d’être une meilleure mère que sa propre mère. Et un père, installateur chez Mobalpa, qui la couvre d’amour mais n’oublie jamais de lui rappeler son enfance douloureuse pendant la guerre. Nous sommes chez les Gladstein, au début des années 80. Rachel se pose des questions sur la vie, la mort et ses parents. Et Valérie, sa nouvelle meilleure copine, va embellir son quotidien.

Pour traverser la vie, rien de tel qu’une copine comme Valérie. C’est une petite fille qui a le cœur fragile mais qui est pleine de joie. Les choses vont se compliquer quand sa maman Catherine va faire craquer le père de Rachel. Du Vent dans mes mollets va mettre les adultes face à leurs responsabilités et en dressant un parallèle permanent entre les états d’âme des adultes et ceux des enfants, va tracer une très belle cartographie de l’insouciance.

Avec son look ludique et enjoué, Du Vent dans mes mollets regarde souvent le monde avec des yeux d’enfants. Il y a de la fantaisie, du rose Barbie et des gros mots de petites filles. Mais le film se fait doucement plus profond que ça, pour arriver à des sentiments déchirants. Et si on vous encourage à voir ce film signé Carine Tardieu, c’est qu’aux côtés des deux petites princesses Juliette Gombert et Anna Lemarchand, Agnès Jaoui, Denis Podalydès et Isabelle Carré sont les passeurs de sublimes émotions.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver MOI CÉSAR, 10 ANS 1/2, 1,39 M (Richard Berry filme César à sa hauteur et nous raconte sa vision de la vie, loin de celle des adultes.) ou encore L'ELÈVE DUCOBU (Il s'agit, comme Du vent dans mes mollets, d'une adaptation au cinéma d'un univers créé pour la BD.).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné