DUNE

Bientôt disponible
Fantastique / Horreur - 1985 - Etats-Unis d'Amérique - 131 MIN - Tous publics
En 10191, l’Empereur Shaddam Padishaw IV gouverne l’univers. Redoutant le clan des Atreïdes, il les envoie sur la planète Arrakis, plus connue sous le nom de Dune, une terre désertique d’où l’on extrait la fameuse Epice qui donne pouvoir et longévité. Le plan de l’empereur prévoit de faire massacrer les Atreïdes. Mais Paul Atreïdes, le fils du duc Leto, ainsi que sa mère Jessica, échappent à la mort. Ils s’enfuient dans le désert, apprennent à dompter les vers géants qui sévissent dans les sables et trouvent refuge auprès des Fremen, un peuple qui attend la venue d’un messie.

Réalisé par

6.3 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Philippe Rouyer
Philippe Rouyer
CHRONIQUEUR

Avant David Lynch, Alejandro Jodorowsky avait essayé d’adapter Dune, le best seller de Frank Herbert. Entre autres stars, il avait prévu Orson Welles pour le baron Harkonnen et Gloria Swanson, l’ex-star du muet en révérente mère Benne Geserit. Pink Floyd aurait composé la musique. Mais il a dû abandonner faute de financements. En 1978, Dino De Laurentiis a racheté les droits et il a confié le projet à Ridley Scott. Pour les décors, ce dernier a engagé le dessinateur Giger, avec qui il avait déjà travaillé sur Alien. Mais comme le projet prenait du retard, Scott a préféré abandonner pour se consacrer à Blade Runner. Et c’est finalement David Lynch alors auréolé du succès d’Elephant Man (1980) qui a été engagé.
A l’époque, Lynch était en panne sur l’écriture de Blue Velvet et il a saisi l’opportunité. C’était sa première superproduction et il s’y est donné à fond. Il a travaillé un an sur le scénario. D’abord avec Chris de Vore et Eric Bergen ses complices d’Elephant Man, puis seul quand il a compris que leurs vues divergeaient. Lynch a aussi beaucoup discuté avec Frank Herbert l’auteur du livre qui lui a laissé carte blanche pour l’adaptation. En revanche la production lui avait imposé de ne pas dépasser 137 minutes et il a dû se débrouiller pour ajouter en voix off toutes les informations qu’il n’avait pas le temps de développer visuellement.
En définitive, même si Lynch a dû faire beaucoup de compromis, il a marqué le film de son empreinte. Que ce soit à travers le personnage de l’horrible baron Harkonnen ou dans l’observation de fascinants rituels avec le sable et l’eau.

Contexte

David Lynch

BLUE VELVET

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec le service d'abonnement VOD illimité FilmoTV, regarder vos films chez vous en un clic ! FilmoTV, un système où la polyvalence est de mise : Windows, application smartphones Android, OS iPhone et tablettes PC, Numericable, smartTV, faites entrer le cinéma sur vos écrans ! Découvrez vos films de comédie par abonnement VOD illimité ou de vos films historiques à télécharger. Pour cela parcourez nos espaces mode d'emploi et comment s'abonner.