DYNAMITE JACK

Bientôt disponible
Guerre / Western - 1961 - France|Italie - Tous publics
Antoine Espérandieu le collecteur d'impôts le plus calamiteux de l'Ouest croise la route de Dynamite Jack, outlaw fameux. Malheureusement pour l'émigrant français il ressemble étonnamment au vilain bandit depuis qu'il s'est rasé la moustache. Le monde est-il assez grand pour les deux hommes? A l'évidence non, et la poudre va parler.

Réalisé par

4.7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Denis Parent
Denis Parent
CHRONIQUEUR
C’est en 1961 un pauvre cow-boy solitaire qui chevauche -pas très bien il faut le dire- sur les pistes d’un Ouest américain pour rire. Le film n’est pas de John Ford mais de Jean Bastia plus connu pour son esprit de clocher et le cow-boy n’est pas John  Wayne mais Fernandel. « Dynamite Jack » nous offre même le privilège d’avoir notre Fernand de marseille dans deux rôles différents, le gentil immigrant français et le méchant outlaw américain. Evidemment dans ce duel entre Antoine Espérandieu et et Dynamite Jack quelque part dans le canyon des veuves nos cœurs de cinéphiles balancent.
Contexte

Fernandel

Jean Bastia

LA VACHE ET LE PRISONNIER DE HENRI VERNEUIL (1959)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité