DYNAMITE JONES

À partir de 7.99 €
Parce que le film prenait la sucession de Shaft mais en mode féminin, vive Tamara Dobson
Aventure / Action - 1974 - Etats-Unis - 90 MIN - VF - Tous publics
Cleopatra Jones, agent spécial du gouvernement américain chargé de lutte contre le trafic de stupéfiants, se rend en Turquie où elle supervise la destruction d'immenses champs de pavot appartenant à une redoutable baronne de la drogue. En représailles, Mommy la chef du gang envoie deux de ses hommes de main abattre la jeune femme. Cette dernière les met hors d'état de nuire, mais elle est très affectée d'apprendre qu'une descente de police a été organisée dans un centre de désintoxication dont elle soutient l'action. Une dose d'héroïne a été trouvée dans le foyer qui se trouve menacé de fermeture. Il s'agit en fait d'un coup monté.

Réalisé par

5.8 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Jacques Lévy
Jacques Lévy
CHRONIQUEUR
Avec sa superbe coupe afro, ses toilettes recherchées et son allure princière, Cleopatra Jones est un agent spécial du gouvernement américain qui ne passe pas inaperçu. Elle lutte impitoyablement contre les trafiquants de drogue et distribue, quand il le faut, des manchettes de karaté aux truands qui s’avisent de l’attaquer. Et lorsque Cleopatra Jones ordonne de faire brûler de gigantesques champs de pavot en Turquie, elle va devoir affronter  la vengeance d’une redoutable baronne de la drogue. Tamara Dobson, une ex-mannnequin, campe la superhéroïne tandis que Shelley Winters, trois ans après Bloody Mama, s’amuse à surjouer la furie vengeresse coiffée d’invraisemblables perruques.

Sorti en 1973 aux Etats-Unis, Dynamite Jones est un des plus fameux fleurons de la blaxploitation, ces films des années 70  qui donnaient enfin à des comédiens noirs des personnages de premier plan au lieu de les cantonner dans des petits rôles de domestiques, de danseurs ou d’esclaves comme l’avait fait Hollywood jusque là.

Et cette première aventure de l’agent Jones a été si bien accueillie qu’un second volet Dynamite Jones et le casino d’or tourné à Hong Kong, à nouveau avec Tamara Dobson, est sorti deux ans après.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Une autre aventure du personnage de l'agent Cleopatra Jones, à nouveau interprété par Tamara Dobson

Jack Starrett

Un film de la blaxploitation avec une superhéroïne en guerre contre les dealers.

LES ANGES DU MAL

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité