Bande Annonce de EL CLANDécouvrez la bande Annonce de EL CLAN sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/8768/fond/8768_w_500.jpg
Pablo Trapero
Antonia BengoecheaGastón CocchiaraleGuillermo FrancellaPeter LanzaniStefanía KoesslFernando MiróFranco MasiniGiselle MottaJuan Cruz Marquez de La SernaLili Popovich

EL CLAN

108 mn

Note de SensCritique :

6.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Pablo Trapero.

Casting : Antonia Bengoechea, Gastón Cocchiarale, Guillermo Francella, Peter Lanzani, Stefanía Koessl, Fernando Miró, Franco Masini, Giselle Motta, Juan Cruz Marquez de La Serna. Lili Popovich

Synopsis : Début des années 1980 à Buenos Aires, la famille Puccio est riche et soudée. Menée par le patriarche, Arquimedes, elle a pourtant des activités plus que douteuses : en effet, celui-ci kidnappe de riches héritiers et demande des rançons. Il se fait aider par son fils Alejandro, jeune rugbyman plein de talent, celui-ci, d’abord réticent, finit par céder et jouer le jeu. D’autant que cette activité est rémunératrice et lui permet d’ouvrir un magasin d’articles de surf.

Scénario : Pablo Trapero.
Musique : Sebastián Escofet.
Pays : Argentine | Espagne
Tags : Drame, Belles familles, Policier / Suspense, SensCritique - Best of films argentins, Carte Postale d'Argentine, Thriller dramatique, Thriller espagnol, Gangsters, Goya Awards, Venice Film Festival.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Basé sur des faits réel qui secouèrent l’Argentine peu de temps après la fin de la dictature, El Clan s’ouvre sur une descente de police, en 1985, dans une maison de famille au sous sol de laquelle une victime bâillonnée et ligotée est délivrée. Puis, dans un flash back, le film raconte comment au début des années 1980 à Buenos Aires, la riche et tranquille famille Puccio menée par son patriarche Arquimedes se rendit coupable de plusieurs enlèvements, demandes de rançon et meurtres. Alors que le fils aîné déserte et part s’installer en Nouvelle Zélande, le père convainc son cadet Alejandro, star du rugby, de le seconder en lui indiquant d’abord des proies intéressantes, puis en participant aux kidnappings.

Il fallait, pour interpréter un personnage aussi complexe que ce père de famille meurtrier de sang froid, un acteur capable de tout. Si nous connaissons mal en France Guillermo Francella, surtout repéré en collègue binoclard et rigolo de l’enquêteur Ricardo Darin dans le succès de Juan José Campanella, Dans ses yeux, il est une star dans son pays.
Et il est plutôt réputé pour ses talents comiques à la télévision dans plusieurs séries et émissions à sketches, et au cinéma notamment dans le pastiche des films d’actions américains intitulé Extermineitors.

Né en 1955, il possède un visage avenant mais n’hésite jamais à se déguiser pour un personnage. Ici, le cheveu blanc et le sourcil neigeux faisant ressortir ses yeux d’un bleu glacé, il est doucereux et ferme, mari attentionné et père autoritaire, homme tranquille et démon sanguinaire.
Sa transformation physique et sa prestation font la force d’El Clan.
En Argentine, le film a réuni plus de deux millions et demi de spectateurs battant ainsi plusieurs blockbusters américains et il a concouru pour son pays à l’Oscar du meilleur film étranger début 2016.

Le réalisateur Pablo Trapero s’intéresse tout d’abord au contexte argentin, comme si la fin de la dictature ne pouvait entièrement révolutionner le cerveau ni les habitudes de certains tortionnaires : en effet le patriarche Arquimedes Puccio travaillait au service de renseignements militaires et s’est retrouvé du jour au lendemain sans travail, se recyclant dans une branche pas si éloignée de la sienne.
Après les disparitions massives dont les militaires se sont rendus coupables en Argentine, ces autres disparitions, plus ponctuelles certes, résonnent comme un écho terrible au passé récent du pays.

Ce qui est saisissant dans cette histoire qui a défrayé la chronique, et fait la une des journaux pendant de nombreuses semaines, c’est la «banalité du mal». Ce concept développé par la philosophe Hannah Arendt lors du procès du criminel de guerre nazi Adolf Eichmann en 1964, est ici bel et bien à l’œuvre.
Dans la façon dont Trapero le met en scène, Arquimedes agit comme un bon artisan qui, après avoir «servi» sa patrie avec loyauté et zèle se retrouve remercié et, à ses yeux peu considéré, il met alors son savoir au service de sa famille, son clan afin de maintenir le niveau de vie qui a toujours été le leur ; il nourrit ses prisonniers avec les bons petits plats préparés par sa femme, récupère l’argent de la rançon car c’est le fruit de son travail, il se débarrasse des victimes car c’est plus sûr pour tout le monde.

Répétant les gestes et montrant la topographie des lieux, le film donne à la maison Puccio un rôle central qui rappelle d’autres exemples historiques : celui d’un lieu de vie et de mort où il est difficile de croire que certains pouvaient ignorer ce qui s’y passait. Jusqu’à sa mort en mai 2013, comme il est dit sur les cartons finaux, Arquimedes Puccio nia les faits pour lesquels il avait été reconnu coupable et emprisonné.

Impairs de famille

Dans le catalogue infini de films adaptés d’un fait divers, El Clan ne se démarque pas de façon ostentatoire. Relativement linéaire, sans effet de manche ni décalage prononcé, il restitue l’affaire d’une série de kidnappings réalisés en Argentine dans les années ...

Lire la suite
7
Sergent Pepper

Kidnapping familial pour Pablo Trapero

Trois ans après Elefante Blanco, son précédent film, Pablo Trapero s’intéresse à un fait divers survenu en Argentine au début des années 1980. Une époque marquée par la fin de la dictature dans le pays et la transition lente vers la démocratie. Arquimedes Puccio, ancien ...

Lire la suite
8
Le Blog Du Cinéma

Entreprise criminelle familiale.

"El clan" revient sur un fait divers tragique qui a secoué l'Argentine dans les années 80, une série d'enlèvements et d'assassinats par la famille Puccio dirigée de main de maître par son patriarche Arquimedes, homme de main des renseignements de la dictature militaire. La ...

Lire la suite
7
dagrey
 
le contexte
A voir également
Affiche du film FELICIDAD

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film 7 jours à la Havane

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE GRAND PARDON

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE RAID

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film OCEAN S 8

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN CONTE PEUT EN CACHER UN AUTRE (PARTIE 1 & 2)

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film JURASSIC WORLD: FALLEN KINGDOM

à partir de

4.99
 
Affiche du film COMMENT TUER SA MÈRE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE CERCLE LITTÉRAIRE DE GUERNESEY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DEMI SOEURS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés