ELECTION 1

Parce que le film explique l'évolution des triades dans la constitution du Hong Kong de l'époque
Policier / Suspense - 2005 - Hong-Kong - 96 MIN - VF - interdit aux moins de 12 ans
La puissante triade Wo Ching doit élire son nouveau président, dont le mandat n'excède jamais deux ans. Les deux principaux candidats sont Lok, un homme d'affaires jeune et respectueux des anciens, et Big D, un gangster flamboyant qui met ses intérêts avant ceux de la société Wo Ching. Lorsque Lok l'emporte, Big D devient fou, kidnappe et torture deux chefs qui n'ont pas voté pour lui...
7.1 / 10
7.1 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Gérard Delorme
Gérard Delorme
CHRONIQUEUR

Profitant de la place laissée libre par les grands réalisateurs hong kongais partis tenter leur chance à Hollywood au tournant des années 2000, Johnnie To s’est imposé comme un maître du polar et avec Election, il a réalisé son film le plus abouti et le plus complexe. Avec la précision d’un documentaire et la puissance d’un drame shakespearien, il raconte par le menu le processus qui permet à une organisation criminelle de se doter d’un nouveau chef tous les deux ans.

On y suit la campagne menée par deux candidats contrastés. Le premier paraît presque trop calme et modeste face à son adversaire ambitieux et narcissique. Prêt à toutes les bassesses pour accéder au pouvoir, le second est à l’origine d’une exaction en Chine continentale qui entraîne une série de rebondissements aussi dramatiques que révélateurs du fonctionnement du crime organisé.

Au milieu d’une pléiade d’intervenants mémorables, Simon Yam et Tony Leung Ka Fai incarnent les principaux  antagonistes de cette saga  épique dont Johnnie To réalisera un second volet dans la foulée.

Réalisé par

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Simon Yam

Ce film a lieu deux ans après l'élection de Lok, qui doit donc être remplacé. Mais celui-ci veut faire une exception et se représenter, ce qui pose de nouveaux problèmes.

Johnnie To

Ce film de John Woo n'a pas seulement donné naissance à une nouveau genre de polar hongkongais, son influence s'est étendue à tout le cinéma de genre hollywoodien.

IP MAN