ELECTION 2

Parce que les comédiens sont arrivés sur le tournage sans connaître le rôle qui leur serait confié.
Policier / Suspense - 2006 - Hong-Kong - 89 MIN - VF - interdit aux moins de 12 ans
Lok voit approcher l'heure où il va devoir céder ses fonctions à la tête de la triade Wo Sing. Il a cependant beaucoup de mal à renoncer au  pouvoir. Le jeune Jimmy semble être le favori, à son corps défendant. Il préfèrerait ne s'occuper que de ses affaires et notamment de ses projets immobiliers en collaboration avec la Chine continentale.
7.4 / 10
7.4 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Jacques Lévy
Jacques Lévy
CHRONIQUEUR

Le diptyque Election et Election 2 occupe une place de choix dans la filmographie du  Hongkongais Johnnie To. Les deux réalisations peuvent se voir indépendamment mais elles portent toutes deux sur une même triade et d’un film à l’autre on retrouve certains personnages de ce gang mafieux chinois..

Ainsi, dans ce deuxième volet, Lok, élu à la tête de la triade Wo Sing dans Election, doit s’effacer, deux ans plus tard, pour qu’un successeur soit désigné à sa place. Le jeune Jimmy qui a fait fortune dans le commerce de vidéos pirates et se lance à présent dans l’immobilier est le favori. Or, il aspire à s’éloigner du milieu et à mener une vie honnête…

Avec un solide sens du suspense et une mise en scène au cordeau, Johnnie To déroule une guerre de succession sans concession, ponctuée de quelques séquences, qui feront faire des cauchemars aux âmes sensibles. Celle du chenil est sans doute la plus marquante. Au fait,  si  le sang coule le plus souvent sous les coups d’armes blanches, c’est parce que les triades de Hong Kong évitent les armes à feu pour s’épargner des peines de prison plus longues.

Réalisé par

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Louis Koo

Le premier volet de ce diptyque.

Johnnie To

Guerre de pouvoir entre mafieux

INFERNO