Bande Annonce de ELEVENDécouvrez la bande Annonce de ELEVEN sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3665/fond/3665_w_500.jpg
Darren Lynn Bousman
Benjamin CookLolo HerreroMichael LandesTimothy GibbsWendy GlennÁngela RosalBrendan PriceDenis RafterLluís SolerSalomé JiménezJosé Antonio MarínJose BertoleroOscar Valsecchi

ELEVEN

93 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Darren Lynn Bousman.

Casting : Benjamin Cook, Lolo Herrero, Michael Landes, Timothy Gibbs, Wendy Glenn, Ángela Rosal, Brendan Price, Denis Rafter, Lluís Soler, Salomé Jiménez, José Antonio Marín, Jose Bertolero. Oscar Valsecchi

Synopsis : Depuis des années, le chiffre 11:11 apparait mystérieusement auprès de millions de personnes dans le monde. Joseph Crone est l’un d’eux. Ce chiffre semble poursuivre cet écrivain renommé depuis qu'il a perdu sa femme et son enfant dans un tragique incendie. Toujours traumatisé, il part à Barcelone rejoindre son père mourant, Richard, et son frère Samuel devenu homme d'église. Bien qu'athée, Joseph va être confronté à des forces mystérieuses via ce numéro 11. Un chiffre qui lui fait croire qu'il va avoir un rôle à jouer à la date précise du 11 novembre 2011...

Scénario : Darren Lynn Bousman.
Musique : Joseph Bishara.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Fantastique / Horreur, Religions, religieux, Horreurs américaines, Regards sur la religion, Inédits au Cinéma, Des fratries, Histoires sataniques, Peurs bleues.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Au cinéma, certains chiffres peuvent être synonymes de peur. Voir par exemple le 2012 de Roland Emmerich, année symbole pour une éventuelle apocalypse. Our encore la longue  série des Vendredi 13 ou le croquemitaine au masque de hockey ne tue que ce jour maudit. Ou encore le Nombre 23,  titre d’un film  barré  de Joël Schumacher ou Jim Carrey  est littéralement hanté par ce chiffre… 
Mais il en existe un autre tout aussi  terrifiant : le 11. Selon certains adeptes paranoïaques de la numérologie,  le 11 novembre 2011 aurait du être un jour à marquer d’une pierre noire.  Genre fin du monde programmée. Le délai étant largement dépassé, on s’est rendu qu’il n’en était rien.  Ce qui n’a pas empêché le réalisateur  Darren Lynn Bousman de faire un film dessus.  Dans  11 11 11, un écrivain renommé devient athée après la mort tragique de sa femme et de son fils. Jusqu’au jour où le chiffre 11 lui apparaît si régulièrement qu’il commence à douté sur sa non-foi. Est ce  le signe d’une éventuelle fin du monde ou d’un nouveau recommencement ?  Il aura la réponse en fin de film non sans avoir vécu au passage une série d’épreuves troublantes, traumatisantes et cauchemardesques.
Atmosphérique, paranoïaque,  baignant dans une ambiance de pré-Apocalypse,  11 11 11 joue la carte du cinéma d’horreur  diabolique avec quelques références dans son ambiance oppressante à Rosemary’s Baby, la Malédiction ou le méconnu et génial la Sentinelle des maudits.   Pour plus d’efficacité horrifique, mieux vaut le regarder  un 11 du mois, ça aide pour avoir peur !

Jeune cinéaste américain (il est né en 1979)  Darren Lynn Bousman  s’est fait un  nom en réalisant les opus  2, 3 et 4 de la saga  gore et horrifique des  Saw. Ce qui ne l’a pas spécialement aidé à se faire admirer par les fans de cinéma d’horreur dont certains n’ont pas hésités à le surnommer  « Bouse-man ». Histoire de prouver qu’il est plus un réalisateur “à suivre” qu’un réalisateur “à suites”   Bousman change de style en 2008  avec  Repo ! The Genetic Opéra, sorte d’opéra rock  horrifique dans la lignée de Rocky Horror Picture Show mais qui, là aussi, est vilipendé par  à peu près tout le monde. D’autant plus que Paris Hilton, pour sa courte prestation, y remporte le pire second rôle féminin aux Razzie Awards, l’équivalent des Oscars pour les nanars de l’année. Autant dire que Bousman est encore loin d’avoir la notoriété de ses géniaux aînés  comme  Dario Argento ou George Romero. 
Mais avec 11-11-11, il réussit à surprendre.  Probablement parce qu’il est lui même fasciné par la mythologie religieuse et les travers diaboliques de la numérologie. Il est d’ailleurs né lui même un 11 du mois, ce qui lui peut être permis d’écrire le scénario avec plus d’implication. 
Après cette série B sataniquement efficace, Bousman s’est attaqué à un remake d’un film d’horreur apprécié des années 90, à savoir le très agressif Mother's Day, qui lui a valu également un bon accueil de la part des fans du genre. Qui sait : peut être qu’il finira par prendre une bonne fois pour toutes un jour la relève de Romero et Argento… 

le contexte
A voir également
Affiche du film LES DIABLES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE DERNIER EXORCISME

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HALAL LOVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SALVATION BOULEVARD

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés