ELLE VOIT DES NAINS PARTOUT

Bientôt disponible
Parce qu'on y découvrait pour la première fois Zabou Breitman (dans le rôle titre !)
Comédie - 1982 - France - 79 MIN - Tous publics

Dans un château royal, la reine meurt en donnant naissance à une fille. Le roi, voulant un fils, fait appel à un syndicat de fées qui dépêchent une stagiaire maladroite. Après plusieurs tentatives infructueuses pour changer le sexe de l’enfant, la fée s’en va, sans se rendre compte des conséquences de ses manipulations. Chassée par son père, Blanche Neige est recueillie par ...

4.5 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Gérard Delorme
Gérard Delorme
CHRONIQUEUR

Adapté d’une pièce de théatre de Philippe Bruneau, Elle voit des nains partout est un pot pourri d’influences variées qui mélange les époques et les personnages pour proposer une évocation fantaisiste de Blanche-Neige, transformée en nymphomane à la naissance par une fée maladroite. Au fil  de son parcours, elle croise Jean Valjean, Cosette, les trois petits cochons, le petit Chaperon Rouge, Robin des Bois, sans oublier Tarzan, le Petit Poucet et le fils du roi d'Angleterre.

Ce festival de carambolages culturels est révélateur du début des années 80, une période de grands changements. La gauche venait d'accéder au pouvoir, et d’un seul coup une génération d’humoristes se retrouvait déboussolée parce que privée de ses cibles traditionnelles. D’où la tentation de s’en prendre aux personnages de la culture populaire et de les assaisonner à la sauce satirique.

Le passage du (café-)théatre au cinéma montre une vraie différence d’échelle : là où ils étaient 6 acteurs pour jouer 18 rôles, ils sont passés à  65 pour 120 rôles, dans un luxe de décors variés. On trouve parmi eux la crème des comédiens de télé de l’époque, ainsi que la nouvelle génération qui allait marquer les années 80, des gens comme Coluche ou la troupe du Splendid, dont on peut voir ici quelques représentants, comme Christian Clavier dans le rôle du fourbe.

 

Le contexte

Zabou Breitman

Même contexte médiéval qui sert de décor à une profusion d'humour nonsensique

Jean-Claude Sussfeld

Il a été tourné la même année que Elle voit des nains partout avec la troupe du Splendid.

LA BOUM 2

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS