Bande Annonce de EMPIRE DU SOLEILDécouvrez la bande Annonce de EMPIRE DU SOLEIL sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/890/fond/890_w_500.jpg
Steven Spielberg
Christian BaleJoe PantolianoJohn MalkovichMiranda RichardsonNigel HaversBen StillerEmily RichardMasatô IbuRupert FrazerDavid NeidorfRalph SeymourZhai Nai She

EMPIRE DU SOLEIL

147 mn

Note de SensCritique :

7.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Steven Spielberg.

Casting : Christian Bale, Joe Pantoliano, John Malkovich, Miranda Richardson, Nigel Havers, Ben Stiller, Emily Richard, Masatô Ibu, Rupert Frazer, David Neidorf, Ralph Seymour. Zhai Nai She

Synopsis : 1941. Jim Graham vit avec ses parents, riches Anglais dans la banlieue de Shanghaï. Ce préadolescent perd ses parents dans la foule lors d'une attaque japonaise avant de finir dans un camp de prisonniers américains où il va passer quatre années, et devenir la mascotte du camp.

Scénario : Menno Meyjes, Tom Stoppard.
Musique : John H. Williams.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Drame, Auteurs américains, Enfants-Héros, Jeunes en costume, Les Indispensables 80', Guerre / Western.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Un jour, il faudra se pencher sur la place des enfants dans les films de Steven Spielberg. D’E.T à A.I en passant par Hook, elle est de plus en plus prépondérante.

Jusqu’à être au cœur d’Empire du soleil, récit des années de captivité d’un jeune Anglais de famille aristocratique dans un camp japonais de prisonniers américains à Shanghai pendant la seconde guerre mondiale. Empire du soleil confirma que Steven Spielberg n’a vraiment pas de chance avec les films de guerre.

Avec 1941, cette épopée au long cours, parmi les œuvres les plus ambitieuses et visiblement les plus personnelles du cinéaste, qu'il qualifiera lui-même comme son seul vrai film sur la perte de l'innocence enfantin, reste un de ses plus gros échecs à ce jour, même si depuis quelques années il semble être redécouvert à sa juste mesure.

Dès sa parutionen 1984, Empire du soleil, l’autofiction autour des souvenirs d’enfance de JG Ballard intéresse Hollywood. Warner bros acquiert rapidement les droits du livre. Dans un premier temps, le studio confie le film à Harold Becker. JG Ballard collabore à l’écriture du scénario, avant de quitter le projet, le réalisateur le suivant rapidement.

Empire du soleil prend de l’ampleur avec l’arrivée à bord de David Lean, à qui Warner associe Steven Spielberg comme producteur exécutif. Lean abandonnera à son tour lorsqu’il s’estimera incapable de filmer ce qui ressemble trop pour lui à un journal intime et décide de passer le bébé à un Spielberg ravi car Empire du soleil entre en résonance particulière avec les souvenirs de guerre que lui racontait son père, opérateur radio à bord d’un avion souvent envoyé en mission en Chine. Pour le tournage le gouvernement chinois, autorisera l’équipe à travailler trois semaines dans le pays, faisant d’Empire du soleil, le premier film américain tourné là bas depuis les années 40, même si la majorité des prises de vues auront lieu en Andalousie et en Angleterre. Spielberg recruta Christian Bale, alors âgé de 13 ans, pour le rôle principal, en se souvenant d’auditions qu’il avait passées pour une mini série télé produite par le réalisateur. A la fin du tournage, Bale faillit changer de carrière tant il vécut mal l’aventure : hormis des scènes, comme celle avec la nounou où il prit une véritable gifle, Spielberg voulant une réaction réaliste à l’écran, quand il reprit l’école, il devint la tête de turc des autres élèves. Bale n’a pourtant pas renoncé et est aujourd’hui l’un des acteurs anglo-saxons les plus reconnus. Mais il a récemment déclaré qu’en souvenir de ce qu’il avait enduré sur Empire du soleil, il ferait tout pour que sa fille ne fasse pas ce métier…

Autre malheureux sur le tournage, Ben Stiller dont c'était un des tous premiers rôles pour une expérience malheureuse: il bafouilla lors d'une de ses rares scènes et demanda de lui-même a ce que la prise de vue soit coupée. Avant de se faire copieusement enguirlander par Spielberg lui rappelant qui était le maître à bord. Vingt ans plus tard, Stiller s'inspira ce souvenir cuisant pour le scénario de Tonnerre sous les tropiques, sa parodie de film de guerre, où il eut le loisir de demander « Coupez » quand il le voulait.

Perte d'innocence.

Au milieu des années 80, Steven Spielberg a beau être le roi du box-office, trôner au sommet de la montagne de l'entertainment, une certaine partie de la critique et des cinéphiles ne le prennent toujours pas au sérieux, lui reprochant principalement de se cacher derrière ...

Lire la suite
8
Gand-Alf

J'ai réussi à vivre toutes ces années sans avoir vu Empire of the Sun. J'ai toujours cru qu'il faisait partie des films mineurs de Spielberg, coincé entre The Color Purple et Always (sans doute le Spielberg que je déteste le plus). Faux. Empire of the Sun est un film impensable ...

Lire la suite
9
LeYéti

So Selfish.

Le film commence de manière extrêmement calme: une voix off à fort accent anglais nous décrit paisiblement le contexte, un jeune enfant chantant dans la chorale de son église, ce même enfant qui joue dans son jardin, en compagnie de son père jouant au golf... Une existence ...

Lire la suite
7
Batman_
A voir également
Affiche du film LE PRESTIGE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film FATALE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA QUATRIÈME DIMENSION

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film CHARLIE ET LA CHOCOLATERIE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés