EMY RUSSO BY ANGELL

2013
104 mn
Ce film n’est plus disponible

2013
104 mn
Pour l' hymne amoureux à la délicieuse Emy Russo
Sous l'oeil scrutateur de la petite caméra de sa collègue Angell Summers, Emy Russo se laisse aller à ses fantasmes osés les plus délurés. Cinq séquences hot où la belle rousse s'en donne à sexe joie avec un plaisir non feint.
Ce film n’est plus disponible
Adulte
France
- 18 ans

Réalisé par

1 min avant
2 min après
Les + de filmo

A ma gauche Angell Summers, élue meilleure starlette française à la cérémonie des Hot d’or en 2009 et stakhanoviste du porno français depuis des débuts remarqués dans Montre-moi du Rose de John B. Root. A ma droite Emy Russo, rouquine coquine dont le but de vie est d’assouvir sa sexualité sur tous les fronts.

Guidée par Angell Summers qui la filme avec sa petite caméra DV sous tous les coutures, miss Russo se laisse aller à ses fantasmes sexuels les plus débridés et les plus désirés : un trip massage poussé en compagnie de la bombastica Anna Polina, un lap dance visiblement tourné en pirate dans une rame de métro et interrompu à la station Télégraphe par un agent cool de la RATP, deux gars qui honorent Emy par surprise dans son appartement, quelques échanges lesbiens avec une copine dans des cabines d’essayage puis sur le sofa d’un sex-shop parisien et, enfin, une partie à trois ou Emy et Angell se partagent goulûment le bâton de chair au garde à vous d’un heureux élu.

Une suite de séquences hards très canaillous (comme dirait Darry Cowl !)  ou Emy Russo semble réellement prendre son pied. Surtout que les scènes,  très chaleureuses (comme dirait Jacques Brel dans l’Aventure c’est l’aventure), sont filmées de façon plutôt langoureuse par Angell Summers qui porte sur chaque acte sexuel une vision presque doucereuse. En un mot : un gonzo élégant et fiévreux ou la mimi Emy s’amuse à brûler les tabous.   

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LE MAGNIFIX (Une amusante parodie pornographique du "Magnifique", la comédie d'aventures de Philippe de Broca avec Jean Paul Belmondo.) ou encore HPG, MON VIT, MON OEUVRE (Le hardeur/réalisateur HPG filme son quotidien dans tous les sens. Même les interdits !).

Autour du film