EN PLEIN COEUR

Bientôt disponible
Drame - 1998 - France - 97 MIN - Tous publics
Michel est un brillant avocat d'affaires marié à une galeriste. Au cours d'un vernissage, il se fait voler son portefeuille par une jeune délinquante, Cécile. Peu après, celle-ci débarque chez lui pour lui demander de l'aide. Touché par le désarroi et la sensualité de la jeune femme, Michel accepte...

Réalisé par

5.2 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Laurent Bourdon
Laurent Bourdon
CHRONIQUEUR

En 1998, 40 ans après la sortie de En cas de malheur, le film de Claude Autant-Lara interprété par Jean Gabin, Brigitte Bardot, Edwige Feuillère et Franco Interlenghi, Pierre Jolivet en réalisa le remake, intitulé En plein cœur, avec Gérard Lanvin, Virginie Ledoyen, Carole Bouquet et Guillaume Canet.

Banlieusardes sans le sous, Cécile et son amie Samira ont décidé de braquer une bijouterie. L’affaire tourne mal. Samira est arrêtée, alors que Cécile, elle, parvient à s’échapper. Dans un portefeuille volé précédemment, elle trouve l’adresse de Maître Farnese, dont elle ne pourra acquitter les honoraires qu’en payant de sa personne. Ce troc minable débouche bientôt sur une véritable histoire d’amour.

S’il s’agit toujours ici de l’attirance d’un homme mûr pour une très jeune fille, c’est l’accent porté sur les origines communes du riche bourgeois et de la banlieusarde paumée qui décida Pierre Jolivet à tourner ce remake. S’éloignant de Simenon et d’Autant-Lara, En plein cœur met en scène, en effet, un avocat riche et célèbre revenant en Seine-Saint-Denis, sur les pas de son enfance. A propos de sa jeune cliente et maîtresse, il lancera à sa femme : « Elle c’est moi. Moi... si j’avais eu moins de chance !  »

Tags

Le contexte

Gérard Lanvin, Virginie Ledoyen

A 40 ans, Rosie, productrice de télévision, va tomber sous le charme d’un jeune comédien...

Pierre Jolivet

Première adaptation cinématographique du roman de Georges Simenon. Gabin/Bardot, avant Lanvin/Ledoyen.

LES MARMOTTES (1993)

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS

Pas si éloigné