ENSEMBLE, C'EST TROP

À partir de 2.99 €
Pour Jocelyn Quivrin bien sûr, ultime apparition, dernier rôle. Et parce que de parfaite mauvaise foi, il faut vanter tout film avec Eric Cantona, par principe.
Comédie - 2010 - France - 96 MIN - VF - Tous publics
Deux jeunes parents débordés sont coincés entre leur travail et leurs enfants. Ayant fraichement découvert qu'elle était trompée, la mère du mari vient s'installer chez eux. Elle se comporte dès lors comme une adolescente capricieuse. De son côté, le mari infidèle qui vient de devenir père à nouveau avec sa nouvelle compagne regrette sa vie d'avant...

Réalisé par

4 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique

Dès le premières minutes, cette comédie est tonitruante ! La scène d'ouverture ? Une fête d'anniversaire en famille avec une vieille dame qui n'aime pas qu'on lui offre un chien chien à sa mémère, une culotte qui surgit malencontreusement de la poche de Pierre Arditi et la crise de nerfs de sa femme Nathalie Baye, vu que la culotte ne lui appartient pas ! Résultat ? Sur les conseils de sa trop gentille épouse Aïssa Maïga, voilà Jocelyn Quivrin obligé d'héberger sa maman trompée et dépressive un petit moment. Un petit moment qui va lui paraître long, très long...

Voilà un vaudeville moderne où le comique va crescendo et où les dialogues ne sont pas à fleurets mouchetés ! Un film où Lea Fazer fait aussi, en douce, un vrai un constat sur le fossé des générations avec des parents aisés qui s'incrustent chez leurs enfants, trentenaires des années 2000 de la classe moyenne, déjà à l'étroit dans leur petit trois pièces parisiens. Confrontation savoureuse entre les vieux qui revendiquent une nouvelle jeunesse et les jeunes beaucoup plus sages... Témoin cette autre scène, plutôt politiquement incorrecte, où on s'éclate de trente à soixante ans autour d'un gâteau fourré au shit qui réveille certaines vérités !
Pour un tel film qui n'a pas peur de flirter avec la caricature, il fallait des acteurs qui savent s'amuser et Léa Fazer a réuni un étonnant casting inter générationnel. Côté séniors : Pierre Arditi, en pleine forme boulevardière, Nathalie Baye, désopilante en bourgeoise qui redevient rock n' roll et Jacques Weber en homo post soixantuitard.

Côté juniors : Laurent Lafitte, fils de Michel Leeb en plus spirituel, le regretté Jocelyn Quivrin, parfait en fils à maman dépassé, et la charmante Aïssa Maïga, dont le film évite absolument toute allusion à la couleur de sa peau. Preuve supplémentaire que, sous sa forme volontiers bouffonne, cette comédie sait aussi être fine. 

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Léa Fazer

LES SENTIMENTS DE  NOÉMIE LVOVSKY

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité