ENVOL

Parce que le saut à ski est aussi spectaculaire que peu filmé au cinéma
Documentaire - 1994 - France - 28 MIN - VF - Tous publics

Réalisatrice de nombreux documentaires, Daisy Lamothe frappa fort au tournant des années 80/90 avec Devant le mur d’abord (sur un moine ayant perdu la foi) puis avec cet Envol de haute volée ensuite. Saisissant au gré de plans admirablement composés les beautés plastiques de l’envol, les silhouettes aérodynamiques se découpant sur fond de montagne ou de ciels...

Pas encore disponible
Pas encore disponible
1 min avant1 min avant
Stéphane Kahn
Stéphane Kahn
CHRONIQUEUR

Réalisatrice de nombreux documentaires, Daisy Lamothe frappa fort au tournant des années 80/90 avec Devant le mur d’abord (sur un moine ayant perdu la foi) puis avec cet Envol de haute volée ensuite. Saisissant au gré de plans admirablement composés les beautés plastiques de l’envol, les silhouettes aérodynamiques se découpant sur fond de montagne ou de ciels, le film se double des témoignages fins et sensibles d’adolescents pratiquant le saut à ski et décrivant la sensation fugace du vol. Un documentaire sportif en noir et blanc à nul autre pareil, où perce la mélancolie liée à la disparition inéluctable – quand il leur faudra arrêter – de cette expérience unique et rare.

Réalisé par

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Parce que cette comédie anglaise (inspirée d'une étonnante histoire vraie) met en scène une discipline sportive peu représentée au cinéma : le saut à ski.

Daisy Lamothe

Parce que Claude Lelouch filme avec sa virtuosité coutumière les jeux olympiques de Grenoble en 1968, avec de belles scènes de ski.