EPICENTRO

À partir de 4.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Le choix de donner la parole à la jeunesse cubaine offre au film le souffle de l'espérance qui n'est pas forcément dans la thématique de départ...
Documentaire - 2020 - Autriche|France - 108 MIN - VO - HD - Tous publics
Devant la caméra de Hubert Sauper, les adolescents Leonelis Arango Salas et Annielys Pelladito Zaldivar observent ce qui se passe dans les rues de La Havane. Au fil des rencontres avec les habitants, on évoque les invasions espagnole et américaine, la révolution communiste, le grand partenariat avec lUnion soviétique et du danger pour Cuba de devenir une économie touristique...
7.3 / 10
7.3 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR

Hubert Sauper, le réalisateur américain du film que vous allez maintenant regarder, correspond parfaitement à l’idée que l’on peut se faire du « cinéaste engagé » ! Ce documentaire qui retrace l’héritage de colonialisme et de l’impérialisme à Cuba à des accents de fresque et il le définit lui-même comme une ode aux enfants de l’île des Caraibes, au destin si chaotique à qui il donne largement la parole.

Une terre paradisiaque, soumise à l’enfer de la domination espagnole puis américaine avant la révolution castriste, de son espoir à ses dérives... Sauper avait dans ses films précédents abordé le thème du trafic d’armes en Tanzanie, (« Le cauchemar de Darwin » en 2005), et le colonialisme sino-américain au Soudan, (« Nous venons en amis » en 2015).

Oui je sais, c’est pointu mais c’est surtout passionnant : pour comprendre les soubresauts de notre époque, n’est-il pas essentiel d’en comprendre les fondements et les erreurs ?

 
Dans le même genre vous pouvez trouver NOUS VENONS EN AMIS (Un même réalisateur, un même thème, (l'oppression et le colonialisme), mais deux pays différents : Cuba et le Yémen...) ou encore SUITE HABANA (Un double regard sur la jeunesse cubaine, soumise à la dure loi de cette terre meurtrie mais qui jamais ne perd espoir si son identité...).

Réalisé par

Même casting

Pas si éloigné