Bande Annonce de ETAT SECONDDécouvrez la bande Annonce de ETAT SECOND sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2217/fond/2217_w_500.jpg
Peter Weir
Isabella RosselliniJeff BridgesJohn TurturoRosie PerezTom HulceBencio Del ToroDebra MonkDeirdre O'ConnellJohn de LancieRance HowardDaniel CernyEve RobertsSpencer Vrooman

ETAT SECOND

117 mn

Note de SensCritique :

6.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Peter Weir.

Casting : Isabella Rossellini, Jeff Bridges, John Turturo, Rosie Perez, Tom Hulce, Bencio Del Toro, Debra Monk, Deirdre O'Connell, John de Lancie, Rance Howard, Daniel Cerny, Eve Roberts. Spencer Vrooman

Synopsis : Max Klein a échappé à un crash d’avion et sauvé la vie de plusieurs personnes. De retour dans sa famille, avec la sensation accrue d’être vivant, il ne parvient pas à reprendre le cours du quotidien. Il délaisse sa femme Laura et son fils Jonah, et passe de plus en plus de temps avec Carla, une jeune femme dépressive dont le bébé est mort dans l’accident. Ensemble, ils se considèrent comme des fantômes, qui ne risquent rien, puisqu’il sont déjà morts une fois…

Scénario : Rafael Yglesias.
Musique : Maurice Jarre.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Drame, Aventure / Action.

à partir de

7.99
voir ce film

C’est l’histoire d’un homme qui a failli mourir et se met à vivre dangereusement. Il est incarné par Jeff Bridges, en apparence impassible, et qui fait passer des trésors de nuances dans ses regards et ses sourires, donnant l’illusion d’une présence-absence tout à fait confondante.

Valeur sûre du cinéma américain, depuis le début des années 1970, Jeff Bridges est né le 4 décembre 1949 à Hollywood, dans une famille d’acteurs. C’est tout naturellement que son frère aîné Beau, et lui-même, ont commencé, enfants, dans les films où tournaient leur mère, Dorothy Dean Bridges, ou leur père Jeffrey Leon Bridges.  Après quelques apparitions de ce type, Jeff Junior fait des débuts remarqués dans La Dernière séance de Peter Bogdanovich (1971), puis Fat City de John Huston (1973). Et c’est l’année suivante, avec Le Canardeur de Michael Cimino, où il fait jeu égal avec Clint Eastwood, que sa notoriété s’installe. Sa séduction naturelle, une certaine nonchalance et un don pour l’inattendu le rendent aussi inoubliable dans La Porte du Paradis (Michael Cimino, 1981), Tucker (Francis Ford Coppola, 1988) Fisher King (Terry Gilliam, 1991), The Big Lebowski  (Joel et Ethan Coen, 1998), que dans des films d’action plus classiques tels que Cutter’s Way (Ivan Passer, 1982), A double tranchant (Richard Marquand, 1986), ou Le Lendemain du crime (Sidney Lumet, 1986).

Egalement à l’aise dans le genre musical, il joua un pianiste auprès de son frère Beau et de Michelle Pfeiffer, en délicieuse chanteuse, dans Susie et les Baker Boys (Steve Kloves, 1990). C’est d’ailleurs son rôle de chanteur country fatigué, dans Crazy Heart (Scott Cooper, 2009), qui lui valut, enfin, un Oscar après de multiples nominations. Dans Etat Second, Jeff Bridges est très bien entouré, puisqu’il donne la réplique à Isabella Rossellini, Rosie Perez, Tom Hulce, et un jeune acteur, à l’époque encore inconnu, nommé Benicio Del Toro.

En mettant en scène le scénario, adapté par Rafael Yglesias de son propre roman, Peter Weir fait le pari de filmer dans la tête d’un homme sujet au syndrome post traumatique après un crash aérien. Loin de tomber dans une stupeur dépressive, le personnage de Max Klein se retrouve dans un état de surexcitation et de surpuissance dû au fait qu’il a vaincu sa peur de l’avion, au moment même où celui-ci s’écrasait.

Pari tenu : on ressent plus qu’on ne comprend les réactions de Max, qui se croit désormais invulnérable au point de braver Dieu, auquel il ne croit pas. Mondialement connu et reconnu pour Le Cercle des poètes disparus (1990), Peter Weir est né en Australie en 1944. Il a réalisé quelques courts métrages tout en travaillant pour la télévision, à la fin des années 1960. Ses trois premiers longs métrages explorent trois veines différentes du genre fantastique. En 1973, Les voitures qui ont mangé Paris (sorti chez nous en avril 75), est un drôle d’objet, une sorte de thriller horrifique sans effets superflus, et très étonnant où des voitures customisées sèment la panique dans un petit village australien nommé Paris… à moins que ce ne soit leurs « conducteurs » ? L’inquiétude qui sourd de Pique-nique à Hanging Rock, en 1975 (le 30 mars 77, sur nos écrans), est plus onirique mais tout aussi troublante, puisqu’on y suit, en plein jour et pleine lumière, la disparition mystérieuse (et non élucidée) de jeunes pensionnaires d’un collège huppé, au tout début du 20e siècle. En 1977, La Dernière vague, (primé au Festival d’Avoriaz en 1978, mais distribué en 82 en France) est en apparence plus classique, puisqu’un avocat y mène une enquête où il relie, grâce à ses rêves, des phénomènes climatiques inexpliqués à des crimes rituels... Ces brillants débuts font de Peter Weir la nouvelle coqueluche des cinéphiles, qui ne le suivent pas tous dans son essai suivant, Gallipoli (1982), film de guerre plus conventionnel où deux jeunes australiens patriotes (dont l’un interprété par Mel Gibson, droit sorti de Mad Max) s’engagent dans la guerre 1914-1918. Peter Weir reviendra au film de guerre en 2011 avec Les Chemins de la liberté, qui suit la longue marche d’une poignée d’hommes échappés d’un camp de concentration sibérien en 1940. Dans l’intervalle, il s’est intéressé à l’évocation du conflit indonésien de 1965 à travers le regard d’un journaliste australien (L’Année de tous les dangers), s’est mis à travailler aux Etats-Unis et a successivement plongé Harrison Ford dans une communauté Hammish dans Witness (1985) puis au Honduras, faisant office de Nouveau Monde dans Mosquito Coast (1986).

Peter Weir a connu un succès colossal avec son film le plus lénifiant (Le cercle des poètes disparus, 1990), puis il a réussi une comédie romantique sur l’immigration et le mariage blanc aux Etats-Unis avec notre Depardieu national (Green Card, 1991), tourné Etat Second en 1994, définitivement offert ses galons de comédien à Jim Carrey dans une remarquable comédie sur la télé-réalité (The Truman Show, 1998) et donné souffle et vie à l’aventure maritime spectaculaire de Master and Commander (2003). Peter Weir, inclassable et éclectique, est un réalisateur intéressé avant tout par l’homme, particulièrement lorsque celui-ci est immergé dans un monde dont il n’a pas les codes.

Je ne suis pas sûr des raisons pour lesquelles voir ce film...

Le premier rôle est servi par un de ces acteurs dont je parle après coup en disant "Ah mais c'est comme ça qu'il s'appelle lui ?!". Et pourtant sans vraiment être selon moi un acteur qui s'est indéniablement démarqué, j'ai du mal à trouver un film dans lequel je ne l'ai ...

Lire la suite
7
nicktronik

L'allergie à la fraise

C'est l'histoire d'un homme allergique à la fraise qui après avoir survécu à un accident d'avion dans lequel il a sauvé des vies, mange un bol de fraises sans subir de réaction allergique. Ce Jean-sans-peur finira par recouvrir sa santé mentale et physique après maintes ...

Lire la suite
9
Philippe_Pansiot_Pre

Sacrée découverte ce soir sur je ne sais plus quelle chaîne. Une fin fantastique et un jeu d'acteur incroyable, Jeff Bridges toujours très bon. Une BO différente d'une musique d'ambiance. Alors bon j'ai pas vu le tout début mais bon la fin m'a quand même bien scotché! (surpris ...

Lire la suite
7
Pronaos
A voir également
Affiche du film PANIQUE A HOLLYWOOD

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN ANGLAIS À NEW YORK

à partir de

9.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L ANNÉE DE TOUS LES DANGERS

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés