ETRE VIVANT ET LE SAVOIR

À partir de 4.99 €
Avec ce portrait en creux de son amie Emmanuèle Bernheim, Alain Cavalier célèbre la vie et le cinéma.
Documentaire - 2019 - France - 82 MIN - VF - HD - Tous publics
Emmanuèle Bernheim et Alain Cavalier sont amis depuis trente ans. La romancière a écrit « Tout s'est bien passé » où elle raconte comment son père lui a demandé « d'en finir » à la suite d'un accident cardio-vasculaire. Le tournage de l'adaptation du film doit être repoussé jusquau printemps quand elle est opérée d'urgence...

Réalisé par

6.6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Marie-Pauline Mollaret
Marie-Pauline Mollaret
CHRONIQUEUR

Etre vivant et le savoir est comme l’écho d’un film qui n’a jamais été tourné. En effet, en 2013, le cinéaste Alain Cavalier découvre Tout s'est bien passé, le livre autobiographique de son amie Emmanuèle Bernheim. Touché par ce récit d’une fille qui aide son père à mourir, il décide de l’adapter pour le cinéma : il jouera le père disparu qui avait, au moment de sa mort, exactement son âge, et propose à l’auteur de jouer son propre rôle, à ses côtés.

D'abord réticente, elle finit par se prendre au jeu. « L’acceptation vient avec le plaisir du travail », explique Alain Cavalier. « Adapter tous les deux son livre, choisir ceux qui vont nous accompagner ». Et pourtant le film ne se fera pas : malade, Emmanuèle Bernheim reporte le tournage, puis meurt en 2017.

C’était sans compter sur Alain Cavalier, qui décide de transformer le projet, afin de ramener son amie à la vie une dernière fois. Car c’est là la magie du cinéma : il suffit d’appuyer sur une simple touche pour convoquer les fantômes de notre passé.

Le contexte

Alain Cavalier

Avant de s'orienter vers un cinéma documentaire intime et libéré des contraintes techniques, Alain Cavalier a réalisé plusieurs oeuvres de fiction, et notamment cette adaptation d'un roman de Françoise Sagan avec Catherine Deneuve et Michel Piccoli.

Alain Cavalier

Toujours à mi-chemin entre le journal filmé et le récit autobiographique, Alain Cavalier fait renaître à l'écran sa compagne Irène Tunc, décédée accidentellement au début des années 70.

PATER

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS