EVA

Disponible dans le Pass Illimité
Parce qu'avant Losey, Jean Luc Godard était pressenti pour réaliser le film
Drame - 1962 - France | Italie - 105 MIN - VF - Tous publics

Son premier roman ayant été adapté au cinéma, Tyvian Jones accompagne le film –ainsi que Francesca Ferrara, l’actrice principale qui est aussi sa fiancée– au Festival de Venise. Parfaitement intégré à ce monde de paillettes et de faux semblants pourtant nouveau pour lui, Tyvian rencontre Eva Olivier, une belle française aux mœurs très libres. Plus Tyvian s’éprend d’Eva et moins il parvient à jouer le rôle qu’il s’était fabriqué : peu à peu son masque tombe, son piédestal se lézarde, sa vie s’écroule.

Réalisé par

6.2 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Isabelle Danel
Isabelle Danel
CHRONIQUEUR

Né en 1909 dans une riche famille du Wisconsin, Joseph Losey abandonne des études de médecine pour le théâtre puis le cinéma. Il réalise notamment Le Garçon aux cheveux verts (1947), Le Rôdeur (1951) et un remake de M. le maudit (1951).
Proche du Parti Communiste Américain, il est convoqué par le Comité des Activités anti-américaines du Sénateur Mac Carthy et s’exile en Grande-Bretagne. Il y travaille sous plusieurs pseudonymes, puis signe de son vrai nom –entre autres– Gypsy (1957) et L’Enquête de l’inspecteur Morgan (1958). Tourné en 1962, et librement adapté du roman de James Hadley Chase, Eva précède The Servant (1963) et Accident (1967) qui valent à Losey sa réputation internationale.
Eva raconte la passion d’un homme, emprisonné dans le personnage qu’il s’est créé de toutes pièces, pour une femme totalement libre. Le film suit, comme beaucoup des œuvres majeures du réalisateur, la lente désagrégation sociale, affective et mentale du personnage. De l’héroïne, nous ne saurons presque rien, si ce n’est qu’elle collectionne les œufs comme les hommes, caresse les chats mais cravache les humains et se laisse bercer par la voix sublime de Billie Holliday dont la chanson «Willow Weep for Me» revient en un lancinant leitmotiv.
Incarnée par une Jeanne Moreau au sommet de son art – elle vient de tourner Moderato Cantabile de Peter Brook (1960), La Nuit de Michelangelo Antonioni (1961) et Jules et Jim de François Truffaut (1962)– Eva  supplante dans le cœur de Tyvian la ravissante Francesca, interprétée par la jeune et non moins ravissante Virna Lisi. Quant à Venise et Rome, de places vides et embrumées en monuments incontournables filmés sous des coutures nouvelles, vous ne les avez jamais vus comme ça… 

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Joseph Losey

JULES ET JIM DE FRANÇOIS TRUFFAUT (1962)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Pas si éloigné

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec le service d'abonnement vidéo à la demande à petit prix FilmoTV, voir vos films chez vous en un clic ! FilmoTV, une offre fonctionnant de manière ouverte : PC classique, application OS Android, système iPhone et tablettes tactiles, TV sur fibre optique, télévisions sur Internet, faites entrer le cinéma sur vos écrans ! Profitez de vos films policier en abonnement VOD illimité ou de vos films fantastiques à télécharger. Pour cela consultez nos pages mode d'emploi ou comment s'abonner.