EVIL DEAD 2 (VERSION RESTAURÉE)

À partir de 2.99 €
Un film d'horreur à l'humour proche de Tex Avery n'est pas vraiment commun. Sam Raimi et Bruce Campbell refont équipe pour notre bonheur dans un second volet qui s'avère aussi surprenant que le premier.
Fantastique / Horreur - 1987 - Etats-Unis d'Amérique - 81 MIN - VM - HD - interdit aux moins de 12 ans
Ash et Annie font halte dans un chalet visiblement abandonné. Ash y trouve un magnétophone et appuie sur le bouton. Il entend ainsi la confession du professeur Knowby, qui est parvenu à déchiffrer le fameux «Livre des Morts». L'énoncé de certains noms réveille les forces du Mal contenues dans le livre...

Réalisé par

7.3 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Eddy Moine
Eddy Moine
CHRONIQUEUR

Sorti en 1987, Evil dead 2 raconte l’histoire de Ash et Linda partis quelques jours dans une cabane perdue au fond des bois. En écoutant un message enregistré par un archéologue, l’ancien occupant des lieux y lit des extraits du Livre des morts, le couple réveille de terribles forces maléfiques. Bientôt contraint de décapiter sa compagne possédée par un démon, Ash n’en n’a pas fini avec elle lorsque la tête de cette dernière attaque sa main. Forcé de s’amputer lui-même, il reçoit la visite de 4 personnes dont Annie, la fille de l’archéologue. Le cauchemar ne fait alors que commencer. 

Après un célèbre premier volet, Sam Raimi reprend ici du service. Le réalisateur mélange des éléments scénaristiques du film précédent à des scènes ultragore. Sa mise en scène précise au montage parfois frénétique est ici au service d’un humour décapant proche de Tex Avery ou de Chuck Jones.

Entre dessin animé et séquences-chocs, le film n’a rien à envier à son prédécesseur et nous permet de retrouver, pour notre plaisir, Bruce Campbell, un acteur récurrent dans l’univers de Sam Raimi et un comédien emblématique du genre.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Bruce Campbell

Premier volet de la série, ce film à petit budget n'a pas pris une ride, et reste un classique du genre. La preuve (par l'absured) : son remake très oubliable de 2013.

Sam Raimi

On y voit une jeune troupe de théâtre isolée sur une île déserte afin de répéter une pièce. Pour une scène, leurs incantations réveillent les morts du cimetière voisin, ça ne vous rappelle rien ?

EVIL DEAD III : L'ARMÉE DES TÉNÈBRES

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS