EXHIBITION 2

Bientôt disponible
Parce que censure oblige, le film mettra presque 3 ans à sortir
Adulte - 1978 - France - 73 MIN - interdit aux moins de 18 ans
Célèbre hardeuse/partouzeuse des années 70, la très provocatrice Sylvia Bourdon est interrogée par le cinéaste Jean François Davy sur ses conceptions de la vie et de l'amour dans un restaurant parisien et dans son appartement.

Réalisé par

5.2 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Christophe Lemaire
Christophe Lemaire
CHRONIQUEUR
En 1976, au début de l’age d’or du cinéma X gaulois, le producteur réalisateur Jean François Davy tourne une suite à son Exhibition, documentaire sexuel ( ou - autrement dit-  « docu-cul »)  sur la vie au quotidien de Claudine Beccarie, première porno star made in France. Fort de ses trois millions d’entrées au box-office, Davy remet le couvert dans la foulée avec Exhibition 2, où Sylvia Bourdon, autre reine du stupre, se confie sur son statut d’icône sexuel et sur sa conception de l’amour physique. Projeté en avant-première mondiale au marché du film de Cannes, le film fait scandale.  A cause de certaines scènes de sexe bien sûr, mais aussi parce que Sylvia Bourdon y revendique ses tendances de maîtresse SM.
La preuve avec la séquence choc du film où elle flagelle un dénommée Yann, écrivain hollandais âgé de 52 ans, qui trouvait sous les coups de fouet de la belle, une sorte d’échappée expiatoire lui permettant d’exorciser son passé de victime. Il fut, en effet torturé par les nazis pendant la seconde guerre mondiale. Exhibition 2 ne passe donc pas le cap de la commission de censure de l’époque qui émettra cet avis : « Le film n’a pas l’excuse d’être une enquête, une révélation ou un message, et contient des séances dégradantes dépassant la pornographie et pouvant constituer une incitation dangereuse ». Après deux ans et demi d’interdiction totale, Exhibitions 2 finit par sortir en salles le 12 juillet 1978.

Tags

Le contexte

Jean-François Davy

LEVRES DE SANG

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS