Bande Annonce de F COMME FLINTDécouvrez la bande Annonce de F COMME FLINT sur FilmoTVhttp://
Gordon Douglas
James CoburnJean HaleLee J. CobbAndrew DugganAnna LeeSteve IhnatYvonne Craig

F COMME FLINT

110 mn

Note de SensCritique :

5.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Gordon Douglas.

Casting : James Coburn, Jean Hale, Lee J. Cobb, Andrew Duggan, Anna Lee, Steve Ihnat. Yvonne Craig

Synopsis : Derek Flint est de retour. Cette fois, l'agent secret va affronter une puissante organisation de femmes voulant gouverner la planète. Après avoir remplacé le président des Etats-Unis par un clone, elles projettent tout simplement de laver le cerveau des femmes grâce aux sèche-cheveux des salons de beauté. Cachée au fin fond des Îles Vierges, l'organisation planifie ainsi son plan diabolique, jusqu'à l'arrivée de Flint...

Scénario : Hal Fimberg.
Musique : Jerry Goldsmith.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Policier / Suspense, Femmes fatales américaines, Sociétés secrètes, Espion, Président, Maître espion, Comédie.

Inclus danspassillimite
voir ce film

Un an après Notre homme Flint, la 20th Century Fox met en chantier en 1967 un deuxième volet des aventures de l’agent secret américain intitulé F comme Flint. Dans ce nouvel opus, notre héros combat une organisation de femmes voulant gouverner le monde en remplaçant le Président des Etats-Unis par un imposteur qui s’avère être un acteur.

Pour mener à bien leur mission, ces dames veulent se servir des casques sèche-cheveux utilisés dans les salons de coiffure pour pratiquer un lavage de cerveau sur les clientes. Loin d’être un ersatz de James Bond, F comme Flint parodie le film d’espionnage avec une bonne dose d’humour et des scènes d’action efficaces, sans oublier son lot de gadgets sophistiqués et de jolies filles.

James Coburn est au mieux de sa forme dans la peau de Derek Flint. Scientifique confirmé (il communique ici avec un dauphin), parlant plusieurs langues, se transformant pour une scène en danseur étoile à l’Opéra de Moscou, l’acteur s’en donne à cœur joie à travers ces nouvelles péripéties qui nous rappellent la folie des sixties.

Le succès de James Bond contre Dr No va engendrer de nombreux émules de 007 durant les années 60. Après Harry Palmer, Hubert Bonisseur de La Bath alias OSS 117, ou encore Matt Helm, Derek Flint triomphe lui aussi au cinéma en 1966 dans Notre homme Flint. Le studio Fox entreprend naturellement une suite avec l’équipe du précédent film. Toujours produit par Saul David, le script est écrit par Hal Fimberg, le créateur du personnage de Flint, tandis que Jerry Goldsmith en compose la musique. Par contre, Daniel Mann déclare forfait et laisse la réalisation à Gordon Douglas, un metteur en scène confirmé à qui l’on doit de nombreux westerns comme Rio Conchos et Le trésor des 7 collines.

A l’affiche, James Coburn joue à nouveau cet espion américain, grand séducteur et érudit. Après des années de rôles secondaires dans des productions comme Les 7 mercenaires, ou Charade, le comédien voit sa carrière décoller grâce à son interprétation de l’agent secret. A ses côtés, l’acteur retrouve Lee J.Cobb. Grand second couteau d’Hollywood, il incarne encore le patron de la CIA, cette fois accusé à tort d’agression sexuelle afin de se voir discréditer. Le reste de la distribution est complétée par la blonde Jean Hale, vue dans L’Affaire Al Capone de Roger Corman, ainsi qu’Andrew Duggan, un habitué du petit écran ici dans un double rôle interprétant l’acteur ayant subi de multiples opérations esthétiques afin de remplacer le Président américain.

Durant le tournage, Coburn est surpris par le manque d’intérêt que la production et Gordon Douglas portent au film. Lors d’un entretien au début des années 90, il déclare même avoir pris les choses en main, coréalisant avec Robert Buzz Henry, le responsable des cascades, une grande partie du film. Ce qui explique surement pourquoi Coburn ne reprendra pas du service alors qu’un 3ème épisode est évoqué et malgré l’accueil considérable de ce second volet au box-office. En tout cas, le cinéphile se réjouira à cette aventure de Flint qui le mène aussi dans l’espace, soit 12 ans avant que James Bond s’y intéresse pour Moonraker.

# Balance ton Flint

Qui l'eût cru ? La deuxième aventure de Flint rejoint incroyablement notre actualité depuis ses lointaines sixties ? Flint contre Flint Comme le dit l'affiche du film, Flint est de retour ! Et pas qu'un peu ! Et en fanfare ! Dans un second volet qui défie la règle des suites, ...

Lire la suite
8
Frenhofer
 
le contexte
A voir également
Affiche du film NOTRE HOMME FLINT
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Les jeux de l amour et de la guerre
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film THE RYAN INITIATIVE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film MISSION : IMPOSSIBLE III
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film TOUT LE MONDE DEBOUT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MAYHEM

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MME MILLS, UNE VOISINE SI PARFAITE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DISASTER ARTIST

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TULIP FEVER

à partir de

6.99
 
Affiche du film LA CH TITE FAMILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés