FAMILY ROMANCE

À partir de 4.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Dans cette fiction, Yuchi Ishii, fondateur de la société Family Romance, LLC tient son propre rôle, celui d'un "acteur du quotidien" qui se fait passer pour un parent ou un proche auprès de clients qui louent ses services
Drame - 2020 - Allemagne | Japon - 89 MIN - VO - HD - Tous publics

A Tokyo, près d'un parc, Mahiro, douze ans, a rendez-vous avec son père qu'elle n'a pas revu depuis qu'il a quitté sa mère un an et quelque après sa naissance. Ces retrouvailles sont un peu froides mais père et fille prévoient de se revoir. Or ce "père" n'est pas son véritable géniteur. Yuichi, un acteur de la société Family Romance, a été engagé par la mère de Mahiro pour...

6.2 / 10
6.2 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Jacques Lévy
Jacques Lévy
CHRONIQUEUR

Family Romance, LLC… LLC pour Limited Liability Company. L’équivalent de SARL. Et avec cette indication, le titre du film livre une piste étonnante : cette « romance familiale » est une entreprise commerciale. De fait, cette société de service japonaise propose la location de proches, de parents ou d’amis.

Cette entreprise bien réelle a inspiré cette fiction à Werner Herzog qui en a confié le rôle principal au patron même de Family Romance, Yuichi Ishii, qui conserve également son nom dans le le film. Comme il le fait dans la vie, Yuichi Ishii se fait passer ici pour un père de retour auprès d’une adolescente après de longues années d’absence.

Family Romance, LLC a de faux airs de documentaire mais il a pourtant été entièrement écrit par le cinéaste allemand Werner Herzog, auteur du fameux Aguirre, la colère de Dieu avec Klaus Kinski ou encore du documentaire La Grotte des rêves perdus. Le metteur en scène affirme que ce long métrage, qu’il a tourné à 76 ans, compte parmi « l’un des deux ou trois films les plus profonds » qu'il a réalisés.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver GOOD BYE, LENIN ! (Le choix du mensonge : un jeune Berlinois fait croire à sa mère communiste que le Mur de Berlin n'est pas tombé. Il entend ainsi la protéger psychologiquement.) ou encore TOKYO-GA (Un documentaire d'un autre réalisateur du nouveau cinéma allemand des années 70 sur le Japon et sa culture).

Réalisé par

Même réal

Pas si éloigné