FANNY ET ALEXANDRE

1983
181 mn
Parce qu'avec ces 188 minutes de  film, Bergman effectuait ses adieux au cinéma
Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Fanny et Alexandre, enfants des gens de théâtre, vivent une généreuse vie de saltimbanques, à la remorque de leur parents. Mais voilà que le père meurt. Et la maman se remarie avec un homme de Dieu, qui n'aime pas la vie, ne pense qu'au péché et à l'expiation. C'est le début d'un purgatoire, quand la pratique religieuse devient la négation de la vie et la soumission au dogme...
Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Drame
Suède
Tous publics
VO
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Fanny et Alexandre est, en 1982, un des plus fameux film d’Ingmar Bergman, d’une part parce qu’il est estampillé dernier long métrage de cinéma du maître, d’autre part parce qu’il évoque, pour la première fois dans son œuvre, sa propre enfance.

Il s’agit du drame de deux gamins Fanny et Alexandre, élevés dans l’univers du théâtre et qui vont à l’occasion de la disparition de leur père, perdre leur joie de vivre.

Car la mère se remarie avec un pasteur rigide et sévère. La création comme lieu de jeunesse et d’émancipation humaine s’opposent là à l’aliénation du fanatisme religieux. On est bien chez Bergman.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver JOUR DE COLÈRE DE CARL THEODOR DREYER (1943) (La pesanteur de la religion, de la tradition et du désir, dans un film très contemplatif où les passions restent enfouies, jusqu'à l'explosion. Le pasteur pris entre deux femmes, sa mère et sa trop jeune épouse ne parvient pas à trouver sa place et Dieu n'y est pour rien.) ou encore LA NUIT DU CHASSEUR DE CHARLES LAUGHTON (1955) (Cette fois le pasteur est l'Antéchrist. Un tartufe criminel qui persécute une famille sous l'habit de l'homme de Dieu. Motivations sadiques plus pathologiques que fanatiques mais le résultat n'est pas si différent. Un très grand film en tout cas, un conte de fée morbide, un classique du cinéma mondial.).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné