Bande Annonce de FESTENDécouvrez la bande Annonce de FESTEN sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/13153/fond/13153_w_500.jpg
Thomas Vinterberg
Birthe NeumannHenning MoritzenPaprika SteenThomas Bo LarsenUlrich ThomsenBjarne HenriksenHelle DollerisTrine Dyrholm

FESTEN

101 mn

Note de SensCritique :

7.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Thomas Vinterberg.

Casting : Birthe Neumann, Henning Moritzen, Paprika Steen, Thomas Bo Larsen, Ulrich Thomsen, Bjarne Henriksen, Helle Dolleris. Trine Dyrholm

Synopsis : Dans un manoir, au Danemark, une grande fête se prépare pour les 60 ans de Helge Klingenfelt, un important notable. Son fils aîné, Christian, est chargé de dire quelques mots au cours du dîner. Mais personne ne s'attend à son discours, qui révèle de terribles secrets à une assistance médusée...

Scénario : Mogens Rukov, Thomas Vinterberg.
Musique : Lars Bo Jensen.
Pays : Danemark
Tags : Drame, SensCritique - Best of films en moins de 24h, SensCritique - Best of films en huis clos, SensCritique - Best of films coup de poing, SensCritique - Best of films danois, SensCritique - Les films à ne pas voir en famille, Suspens en huis clos, Repas, bombance, casse-croûte, mangeaille, sandwic, Anniversaire, Héritage, Famille dysfonctionnelle, Huis clos, Cuisine, Plus d'émotion.

Inclus danspassillimite
voir ce film
Festen est le premier film réalisé selon les préceptes de la charte présentée en 1995 par Lars Von trier et le jeune cinéaste danois Thomas Vinterberg sous le titre Dogme 95.  Conçue  en réaction au formatage hollywoodien qui avait tendance à contaminer toutes les formes de cinéma, cette charte énonçait une dizaine de contraintes dont le strict respect était sensé stimuler l’inventivité des cinéastes afin de leur permettre de retrouver une certaine fraîcheur. Le dogme oblige à tourner en caméra portée et en lumière naturelle, et ces techniques conviennent particulièrement bien au sujet de ce film qui  décrit comment, au cours d’une réunion de famille , les enfants dévoilent des secrets trop longtemps cachés. La rigueur et la spontanéité de la mise en scène ont pour effet principal de libérer les comédiens dont les performances accumulées produisent un réalisme puissant et douloureux.  Et il est fort possible que de tous les films tournés selon les règles du dogme, celui-ci  soit le meilleur.

Avant de réaliser Festen, son second long métrage, Thomas Vinterberg bénéficiait dans son pays d’une réputation prometteuse grâce à quelques courts métrages  audacieux, notamment La garçon qui marchait à l’envers, qui, comme son titre l’indique, raconte comment un garçon dont le frère vient de mourir découvre qu’il a le pouvoir de remonter le temps en marchant à l’envers. Comme beaucoup de jeunes cinéastes ambitieux, Vinterberg croyait possible de réinventer le cinéma en le débarrassant de tout ce qui l’alourdissait et en réintroduisant la notion de prise de risque. Il n’est donc pas étonnant qu’il se soit associé à son compatriote Lars Von Trier, qui venait de réaliser en caméra portée sa série télé iconoclaste L’hôpital et se fantômes, et préparait son monumental Breaking the waves.

Ensemble, ils ont élaboré une charte destinée à promouvoir un cinéma plus direct, même si les règles qu’ils s’imposent sont extrêmement contraignantes, pour ne pas dire quasiment impossibles à respecter.  Par exemple, le dixième commandement prévoit que le réalisateur ne doit pas être crédité. Ils seront les deux premiers à réaliser des films selon leur code.  Un comité est chargé de délivrer un certificat de conformité. Dix ans après l’annonce du manifeste, Von Trier et Vinterberg ont renoncé à leur responsabilité en matière d’orthodoxie dogmatique. Ce qui n’a pas empêché d’autres cinéastes de suivre le mouvement: au total, 50 films ont été réalisés  selon les principes du dogme.

Dans le cas de Festen, les contraintes se sont tournées en faveur du film , les principales règles contribuant à son identité visuelle et tonale :  tournage en couleurs, à la caméra portée, sans musique autre que celle qui est jouée pendant les scènes.  Pas d’éclairage, ni d’effets spéciaux ni de traitement optique. Les décors réels ne sont pas modifiés, ils représentent le lieu où se déroule l’action, au présent. A part le fait que des acteurs jouent, il y a peu de différence entre ce qui est enregistré et ce qui est signifié, et cette absence d’artifice est proche de la technique du reportage. Le drame  repose sur l’annonce inattendue faite par le fils à l’anniversaire de son père.  Ses effets ne sont pas immédiats, et la caméra enregistre chacune des secousses en temps réel. Thématiquement, Thomas Vinterberg, avoue avoir découvert avec ce film un degré de mal et d’abomination qu’il ignorait jusqu’alors. Il a obtenu le prix du jury à Cannes en 1998. Il avait 29 ans.

To your brother !

"Festen" est un film à part. Volontairement filmé de manière amateur dans un souci de réalisme, le spectateur est pris dans l'histoire, il arrive avec tout le monde dans la maison de famille, s'assoit à table en discutant de la qualité du homard puis retient son souffle dans ...

Lire la suite
8
Deleuze

*petit tintement de verre* * raclement de gorge*

"Si je vous ai réunis autour de cette table c'est pour vous asséner un coup poing dans l'estomac, une tarte dans vos gueules de mouflets, trop heureux de tenir devant vos yeux ma pellicule crasse. Je vous ai filmé ça, façon film souvenir de famille, bah ouais, j'ai bon espoir ...

Lire la suite
8
Kenshin

Recette pour un Festen (Critique en service commandé pour Hunky-Dory #03)

Avant toute chose Festen est un film déroutant sur le plan formel. En effet l'image tremblotte en permanence et présente un grain plus ou moins marqué tout au long du film (quand elle n'est pas carrément floue) et il n'est pas rare d'apercevoir en périphérie de l'image ce ...

Lire la suite
8
Thieuthefirst
le contexte
A voir également
Affiche du film LA CHASSE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film CUISINE ET DÉPENDANCES

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Ladybird

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE FESTIN DE BABETTE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film SKYSCRAPER

à partir de

4.99
 
Affiche du film L ÉCOLE EST FINIE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film EVERYBODY KNOWS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DOGMAN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AU POSTE!

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TULLY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés