Fitzcarraldo

Bientôt disponible
Pour le bateau qui se déplace dans la jungle, et qui est un vrai bateau, pas un effet numérique !
Aventure / Action - 1982 - Allemagne - 151 MIN - Tous publics

Brian Sweeney Fitzgerald, surnommé Fitzcarraldo, est un industriel à la fortune faite. La grande passion de sa vie, c'est l'opéra. Avec sa compagne Molly, il ne va pas hésiter à braver la nature hostile de la jungle amazonienne pour réaliser son rêve le plus fou : construire un théâtre lyrique en plein coeur de la forêt péruvienne à Iquito ! Objectif : y amener ses idoles : Sarah Bernhardt et le grand Caruso...

Commence alors une épopée digne des grands airs de Wagner, mêlant tragédie et moments de bravoure, dont le plus époustouflant sera le transport d'un bateau à dos d'homme à travers la jungle !  Mais les éléments, les dieux païens et les habitants de ces paradis perdus finissent toujours par se rappeler au bon souvenir de ceux qui viennent les défier ou les déranger...

Réalisé par

7.9 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR
Les films de Werner Herzog sont souvent rudes à regarder mais ils sont surtout difficiles à mener à bien ! Le réalisateur allemand semble constamment repousser les limites pour obtenir des ses équipes et des ses comédiens des prestations hors du commun...C'était le cas pour "Aguirre la colère de Dieu" en 1972 et pire encore dix ans plus tard dans la même très hostile forêt amazonienne où se déroule ce "Fitzcarraldo", que vous allez découvrir ou revoir...Klaus Kinski y joue le rôle halluciné et hallucinant d'un entrepreneur passionné d'art lyrique dont le rêve est de construire au coeur de la jungle péruvienne un opéra qui accueillerait ses idoles Sarah Bernhardt et Caruso ! L'aventure évidemment prendra plus des allures de marche funèbre que d'hymne à la joie...Tourné dans des conditions dantesques en plein enfer vert, "Fitzcarraldo" fait partie de ces films à la réputation quasi maudite, comme "Apocalypse now" de Coppola ou "Les portes du paradis" de Cimino...Rien ne s'est vraiment passé comme prévu, la météo dévastant les décors à coup de pluies diluviennes, Kinski et Herzog ont passé les longs mois de tournage a échanger menaces et insultes, promettant d'en venir au meurtre ! Et pourtant, le résultat est impressionnant : la rage des coulisses déteint sur la pellicule, faisant de cette fresque humide et folle un spectacle grandiose, démesuré...
Contexte

Au rayon des films maudits, celui de Francis Ford Coppola n'a rien à envier à Werner Herzog ! la jungle décidément n'est pas une terre d'accueil pour les cinéastes. !

Werner Herzog

D'un côté une fresque romantique, de l'autre une épopée au coeur de la jungle... Point commun : la folie ! Cette volonté farouche de réussir malgré l'adversité qui fait que, dans ces deux cas, l'obstination devient le moteur de la formidable machine humaine.

AGUIRRE, LA COLÈRE DE DIEU

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité