Flamenco, flamenco

Bientôt disponible
Documentaire - 2011 - Espagne - 90 MIN - Tous publics
Carlos Saura filme grand nombre d'artistes de flamenco, au milieu d'une galerie de peinture où sont exposés des tableaux représentant chanteurs et danseurs, représentant cet art.

Réalisé par

6.8 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Yves Alion
Yves Alion
CHRONIQUEUR

Pour qui aime le cinéma espagnol, Carlos Saura n’est sans doute pas aussi célèbre que Luis Bunuel ou Pedro Almodovar, du moins aujourd’hui. Mais c’est de toute évidence le chaînon manquant entre les deux hommes. Les trois cinéastes représentent trois générations du cinéma tel qu’il se pratique de l’autre côté des Pyrénées. La génération de Saura, c’est celle de la fin du franquisme. Ses films des années 60 et 70 sont riches de métaphores, de symboles, de non-dits, pour ne pas heurter la censure du vieux despote. Mais ils en disent long sur l’état de la société espagnole, sur l’influence que conservent les militaires, sur le poids de la bourgeoisie, sur les souvenirs de la guerre civile. Saura restera ainsi en première ligne jusqu’à la fin des années 70, alors que la dictature laisse la place à la démocratie après la mort du Caudillo. Dès lors Almodovar et ses provocations, son exubérance, son goût pour le mélodrame parfois kitsch prennent le dessus et Saura change son fusil d’épaule. Les sujets politiques ou sociaux s’effacent au profit de films historiques et de réflexions sur l’art.
Saura montre en particulier le vif intérêt qu’il porte à la danse et au chant. Il consacre d’ailleurs dès 1995 un premier documentaire au flamenco, Flamenco, un art qui mieux que tout autre reflète l’âme espagnole, ou du moins celle d’une certaine Espagne, métissée et sauvage. Flamenco flamenco est donc 15 ans plus tard un second hommage. Le troisième aura-t-il pour titre Flamenco flamenco flamenco  ? En attendant notre homme avait signé plusieurs autres films hommages à des danses et chants de tradition latine, comme Sevillanas, Tango et Fados. Sans oublier d’autres œuvres, dont certaines sont des fictions, mais qui tournent toutes autour de son sujet de prédilection : Noces de sang, Carmen et Salomé...  On ne pourra pas lui reprocher son manque de constance…

Contexte

Sara Baras

C'est un autre film de Saura sur le flamenco

Carlos Saura

C'est un autre panorama documentaire de la musique gitane

IBERIA

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité