FLEURS D'éQUINOXE

Bientôt disponible
Parce que c'est la première fois qu'Ozu s'essayait à la couleur, un peu sur le tard
Comédie - 1969 - Japon - 110 MIN - Tous publics

Cadre supérieur dans une entreprise, Wataru Hirayama défend une vision moderne de la société et s’oppose à la tradition du mariage arrangé... jusqu’à ce que sa fille lui annonce qu’elle va épouser un homme qu’il n’a pas choisi.

Scandalisé que la demande de mariage n’ait pas été réalisée dans les formes, Hirayama refuse donner sa bénédiction au couple, ce qui...

7.6 / 10
7.6 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LE PÈRE DE LA MARIÉE (1950) (Le film cumule toutes les galères rencontrées lors de la préparation d'un mariage, du point de vue du pauvre père.) ou encore DODESKADEN (Comme Ozu, Akira Kurosawa a attendu très tard (1970) pour réaliser son premier film en couleurs. Le résultat est d'une beauté fantastique, malgré un sujet très réaliste.).

Réalisé par