Bande Annonce de FranticDécouvrez la bande Annonce de Frantic sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/609/fond/609_w_500.jpg
Roman Polanski
Betty BuckleyEmmanuelle SeignerGérard KleinHarrison FordJohn MahoneyAlain DouteyArtus de PenguernDjiby SoumaréDominique PinonJimmie Ray WeeksLaurent SpielvogelYves Rénier

Frantic

120 mn

Note de SensCritique :

6.5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Roman Polanski.

Casting : Betty Buckley, Emmanuelle Seigner, Gérard Klein, Harrison Ford, John Mahoney, Alain Doutey, Artus de Penguern, Djiby Soumaré, Dominique Pinon, Jimmie Ray Weeks, Laurent Spielvogel. Yves Rénier

Synopsis : Durant un congrès à Paris, la femme du Dr Walker, médecin américain, disparaît. Lâché par les autorités, Walker part à sa recherche, dans ce pays dont il ne parle pas la langue. Très vite, il s'aperçoit que la disparition est liée à un échange de valise. Aidée par Michelle, une mystérieuse jeune femme, il remonte la piste et découvre bientôt qu'une histoire d'espionnage est à l'origine de tous ces événements. Au coeur d'un imbroglio international auquel il est mêlé malgré lui, le paisible médecin retrouvera-t-il son épouse vivante ?

Scénario : Gérard Brach, Roman Polanski.
Musique : Ennio Morricone.
Pays : Etats-Unis | France
Tags : Paris, Détective.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Les grands cinéastes étrangers filment Paris de telle manière qu’elle devient pour nous une ville étrangère. Dans Frantic, Roman Polanski, qui a toujours été plus polonais et californien que parisien - bien qu’il soit né à Paris en 1933 - donne de la capitale une de ses cartes postales les plus paranoïaques. Paris devient la ville hostile, la ville de la disparition, la capitale du désarroi.

Sorti en 1988, le film est marqué de l’empreinte du regretté scénariste Gérard Brach, frappé pendant une partie de sa vie  d’agoraphobie au point de ne pas sortir de son appartement. Cette peur de l’espace et d’autrui est celle qui habite Harrison Ford dans une fable étrange où une femme se substitue à une autre, où la langue de Molière est celle de l’indifférence, et où les Américains à Paris ne valent guère mieux que les Français.

Cette fois-ci le survivant est sous la douche quand la victime est enlevée dans la chambre. C’est beau comme du Hitchcock et ce n’est évidemment pas un hasard. D’ailleurs le clin d’œil ultime, c’est Polanski lui même faisant son petit caméo dans la peau d’un chauffeur de taxi. Et que dire du nom du héros, ce brave docteur qui se nomme Walker « le marcheur » alors qu’il cavale pendant tout le film ? Enfin il y a cet échange de valises, quiproquo et MacGuffin pour ouvrir la porte au danger.

C’est aussi un film fidèle à l’esprit des studios américains puisque la plupart des intérieurs furent reconstitués aux studios de Boulogne. Ceux qui fréquentèrent jadis les Bains Douches les ont reconnus sous le patronyme du « Blue Parrot », ainsi que l’hôtel Intercontinental, et la rue des Trois frères dans le 18ème. Côté casting, avec la star Ford, qui fut d’assez mauvaise humeur sur ce film, qu’il aurait voulu rebaptiser « Moderatly disturbed » au lieu de Frantic (« légèrement agité » à la place de « frénétique »), on découvre la jeune Emmanuelle Seigner, dont ce n’est pas la première apparition au cinéma contrairement à ce que prétend le générique. On l’avait vue chez Godard dans Détective et chez Granier-Deferre dans Cours Privé. Le réalisateur aimera tellement son actrice qu’il l’épousera en 1989 et lui fera deux enfants. Le film, mal accueilli par la critique française, aura de bons échos outre-Atlantique. Paradoxe : Polanski avait, depuis plus de dix ans, fui les Etats-Unis à la suite d’un procès pour viol sur mineure. Il faut dire que, la Warner produisant le film, le péché semblait moins grand. C’est une période difficile pour notre grand cinéaste cosmopolite. Il sort du désastre de Pirates, film qu’il reniera, et va tourner pendant les années 90 trois films mineurs : Lune de fielLa jeune fille et la mort et La neuvième porte, tous à la fois très proches de lui et pourtant dénués de sa grâce. Il faudra attendre le 21e siècle et le triomphe du Pianiste pour voir le retour du grand petit homme sarcastique.

Les Aventuriers de la dame perdue

Après avoir regardé une interview du réalisateur Roman Polanski à la tv il y'a quelques jours, j'ai eu l'envie de me replonger un peu dans sa filmographie, et notamment du coté des films cités durant cet entretien. J'ai donc choisi Frantic qui de par son affiche et sa réputation ...

Lire la suite
9
мс³

Cauchemar parisien

Un bon Polanski, même assez surprenant d'ailleurs (considéré comme mineur dans sa filmographie), avec un très bon suspense et un scénario bien ficelé. L'histoire, un américain à Paris recherche sa femme qui a été enlevée et va se retrouver embarqué dans dans une sombre ...

Lire la suite
7
JimBo Lebowski

Paris cauchemardesque

Parfois ça fait un bien fou de voir un film longtemps après. "Frantic" de Roman Polanski est sorti sur les écrans français il y a maintenant vingt-six ans ; et pour moi, à l'époque, Harrison Ford représentait (à mes yeux d'enfant) la quintessence de l'"american acting", ...

Lire la suite
8
Marcellien
 
A voir également
Affiche du film COWBOYS ET ENVAHISSEURS
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Cours privé
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Tess

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Top Cops

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film SALES GOSSES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CRASH TEST AGLAÉ

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA PLANETE DES VAMPIRES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CHOUQUETTE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TRAHISONS

à partir de

6.99
 
Affiche du film I WISH - FAITES UN VOEU

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés