FRANTIC

1988
115 mn
Parce que Roman Polanski sait filmer Paris (et Harrison Ford) de façon trés étrange
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Durant un congrès à Paris, la femme du Dr Walker, médecin américain, disparaît. Lâché par les autorités, Walker part à sa recherche. Très vite, il s'aperçoit que la disparition est liée à un échange de valise. Aidée par Michelle, une mystérieuse jeune femme, il remonte la piste et découvre qu'une histoire d'espionnage est à l'origine de tous ces événements. 
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Policier / Suspense
France | Etats-Unis
Tous publics
VO

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Les grands cinéastes étrangers filment Paris de telle manière qu’elle devient pour nous une ville étrangère. Dans Frantic, Roman Polanski, qui a toujours été plus polonais et californien que parisien - bien qu’il soit né à Paris en 1933 - donne de la capitale une de ses cartes postales les plus paranoïaques. Paris devient la ville hostile, la ville de la disparition, la capitale du désarroi.

Sorti en 1988, le film est marqué de l’empreinte du regretté scénariste Gérard Brach, frappé pendant une partie de sa vie  d’agoraphobie au point de ne pas sortir de son appartement. Cette peur de l’espace et d’autrui est celle qui habite Harrison Ford dans une fable étrange où une femme se substitue à une autre, où la langue de Molière est celle de l’indifférence, et où les Américains à Paris ne valent guère mieux que les Français.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver UNE FEMME DISPARAIT (ALFRED HITCHCOCK) ou encore LE DERNIER TANGO À PARIS (BERNARDO BERTOLUCCI) .

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné