Bande Annonce de FREDDécouvrez la bande Annonce de FRED sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1245/fond/1245_w_500.jpg
Pierre Jolivet
Clotilde CoureauFrançois BerléandVincent LindonAlbert DraiCatherine HiegelCorinne LemaireFrançois FrappatLaura FavaliRoschdy ZemStéphane JobertAtmen KelifDaniel MartínEric ChalierFrédéric WittaKevin Morice

FRED

81 mn

Note de SensCritique :

6.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Pierre Jolivet.

Casting : Clotilde Coureau, François Berléand, Vincent Lindon, Albert Drai, Catherine Hiegel, Corinne Lemaire, François Frappat, Laura Favali, Roschdy Zem, Stéphane Jobert, Atmen Kelif, Daniel Martín, Eric Chalier, Frédéric Witta. Kevin Morice

Synopsis : Fred était grutier, son usine a fermé, il est au chômage. Il subsiste, pour l’instant, grâce au salaire de Lisa, sa compagne, secrétaire dans un laboratoire d’analyses médicales. Ses journées d’inactivité lui sont lourdes, même s’il s’occupe volontiers du fils de Lisa, même s’il voit beaucoup Michel, vieux copain qui habite à côté. Mais, après avoir déplacé un poids lourd pour rendre service à Michel, il note une série de faits insolites.

Scénario : Pierre Jolivet, Simon Mickael.
Musique : Jannick Top, Serge Perathoner.
Pays : France
Tags : Policier / Suspense, Chacun son métier, La pauvreté en Europe, Sans travail, Le monde ouvrier, Pierre Jolivet, Plus noir que blanc, Drame, Banlieues françaises.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

L’ouvrier n’est plus à la mode au cinéma. Du moins, en 1997, moment où sort Fred. Cette histoire de grutier au chômage précipité malgré lui dans des affaires sordides et dangereuses, est, dans sa forme, un polar, mais, dans sa matière même un regard sur la condition ouvrière en France à la fin des années 90.

Pierre Jolivet, qui l’a écrite avec Simon Michaël, son scénariste attitré depuis, l’a inscrite dans le no man’s land incertain de la banlieue, entre lotissement pavillonnaire, autoroutes urbaines, friches industrielles et usines abandonnées - sans oublier le bistrot du coin.
Sixième film de Pierre Jolivet, qu’il réalise entre A l’heure où les grands fauves vont boire (1993), une comédie, et En plein cœur (1998), remake de En cas de malheur, Fred comporte une dédicace, toute sobre, "à Marie-Louise".

Marie-Louise, c’est la grand-mère du cinéaste, morte peu de temps auparavant et, d’une certaine façon, à l’origine du scénario. Pupille de la nation, travaillant dès 14 ans, "elle a, dit-il, traversé tous les combats, toutes les misères, toutes les humiliations, comme ces ouvriers réduits au chômage aujourd’hui, au cœur de la violence de la crise".

Ce retour à un sédiment familial l’ancre dans le réalisme social, qu’il double d’un thriller. Vincent Lindon, qui participe à l’entreprise, rompt d’un coup avec la série de personnages, nettement plutôt proprets, qu’il a interprétés. Lesté de kilos supplémentaires, le visage barré d’une moustache, il habite ce Fred têtu et peu bavard et un rien soupe au lait, brave gars un peu pataud. "Le rôle, dit-il, que j’attendais".

C’est dans la région parisienne, à Bondoufle, dans l’Essonne, que le film a été tourné, dans sa continuité scénaristique.
Ce pas de Pierre Jolivet dans le réalisme social en a entraîné d’autres. Deux ans après Fred, il y revenait. Ce fut Ma petite entreprise, une comédie cette fois-ci.

Dans une tonalité proche de la comédie italienne des années 60, il s’intéressait aux problèmes du patron d’une menuiserie. Une partie de l’équipe de Fred y était impliquée. Au scénario, Simon Michaël, à la production, Frédéric Bourboulon et, devant la caméra, Vincent Lindon - cette fois-ci sans moustache -,François Berléand, Roshdy Zem et Albert Dray. Pierre Jolivet l’avait d’ailleurs conçu comme un Fred drôle, dans le but d’attirer au cinéma ceux qui n’avaient pas vu Fred. Il définit le film comme un drame social pris par le biais de l’humour. Ce qui est sa démarche, encore, avec Zim & co, en 2005, regard sur les difficultés de Zim, 20 ans et enfant de la cité (incarné par Adrien Jolivet, son propre fils), pour trouver un job. Ce qu’il renouvelle, encore en 2008,avec La très très grande entreprise, qui se fixe, cette fois, sur les problèmes engendrés par les multinationales.

Vincent Lindon, auquel Fred a, sans doute, permis d’accéder à des rôles plus divers, a retrouvé, par quatre fois, Pierre Jolivet. Outre Ma petite entreprise, il a tourné avec lui Le Frère du guerrier, en 2002, Filles uniques, en 2003, et Je crois que je l’aime, en 2007. On l’a revu portant moustache dans les premières séquences de La Moustache, d’Emmanuel Carrère (2005). Et, dans Welcome, de Philippe Lioret (2009), il était encore impliqué dans un drame social, le film ayant pour sujet la misère des clandestins réfugiés à Calais dans l’espoir de passer en Angleterre.

Putain de camion !

En acceptant de convoyer un camion dans un entrepôt, Fred ne pensait pas être autant dans la merde. Le désespoir est ce qui ressort du film de Pierre Jolivet, tellement tout y est triste, froid. On note que Jolivet y emploie déjà plusieurs de ses acteurs fétiches ; Roschdy ...

Lire la suite
7
Boubakar

FRED de Pierre Jolivet

C'est, selon moi le premier grand film de Pierre Jolivet. Très bonne histoire, réalisation impeccable et interprétation de l'ensemble de la distribution aux petits oignons. Vincent Lindon trouve son premier grand rôle dans un drame policier. Clotilde Courau retrouve un nouveau ...

Lire la suite
8
littlebigxav
A voir également
Affiche du film LE FRÈRE DU GUERRIER
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film CHASSEURS DE DRAGONS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film FILLES UNIQUES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE TOWN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés