GABRIELLE

2005
90 mn
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

2005
90 mn
Parce que Patrice Chéreau a annoncé à Isabelle Huppert par texto de voeux, un 1er janvier (2004) qu'il écrivait pour elle

Paris, 1912, Jean Hervey sort du train après sa journée de travail et s’enorgueillit de son statut d’homme nanti, de son élégante épouse Gabrielle et de leurs soirées du jeudi si appréciés des gens de la haute société parisienne. Rentré chez lui, il découvre une lettre où Gabrielle lui annonce son départ avec un autre homme. Mais, contre toute attente, elle revient quelques...

À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Drame
France | Allemagne | Allemagne
Tous publics
VF

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

La carrière de Patrice Chéreau, disparu le 7 octobre 2013 à l’âge de 68 ans, est riche de grandes mises en scènes de théâtre, de quelques captations télévisées de certaines d’entre elles réalisées par ses soins, et de dix longs métrages de cinéma. Gabrielle est l’avant-dernier, le seul, avec La Reine Margot, qui soit un film d’époque en costumes.

Gabrielle est librement adapté du Retour, nouvelle de Joseph Conrad auquel on doit, entre autres, Au cœur des ténèbres qui donna à l’écran Apocalypse Now de Francis Ford Coppola. Avec Anne-Louise Trividic sa coscénariste attitrée depuis Intimité (2001), Chéreau transpose l’action de l’Angleterre à la France, en 1912, dans le riche appartement parisien des Hervey, qui font salon chaque jeudi.

Lui, Jean, est sûr de lui, un peu imbu même, il trône et parade ; elle, Gabrielle, mariée depuis dix ans semble remplir sans se poser de question le rôle de maîtresse de maison élégante et enviée de tous, dans lequel son mari l’a embaumée en l’épousant dix ans avant. Un soir qu’il rentre du travail, il découvre une lettre de sa femme lui annonçant qu’elle part avec un autre. Pour ce duel dans une bonbonnière Patrice Chéreau convoque son acteur fétiche, Pascal Greggory, et, pour la première fois sous sa caméra, Isabelle Huppert. Il retrouve aussi son sujet de prédilection : l’impossibilité d’être à l’autre et l’immuable cruauté de l’amour.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LA FEMME QUI PLEURE DE JACQUES DOILLON (1979) (Un couple se déchire et constate que toute réconciliation est impossible.) ou encore LA FOLIE ALMAYER DE CHANTAL AKERMAN (2011) (Une magnifique adaptation d’un livre de Joseph Conrad, comme "Gabrielle".).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Autour du film