GILBERT GRAPE

1994
120 mn
Parce que la présence de Leonardo s'imposait pour la première fois sur un grand écran, à 19 ans à peine
Ce film n’est plus disponible
Gilbert Grape n'a pas la vie facile. Entre sa mère impotente depuis la mort du père et son frère cadet handicapé mental, le jeune homme a fort à faire pour occuper ses journées. Mais un jour débarque dans son univers, une jeune fille venue d'ailleurs. C'est là que tout bascule aussi bien dans le bon sens que dans le mauvais.
Ce film n’est plus disponible
Drame
Etats-Unis
Tous publics
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Gilbert Grape vit à Endora dans l'Iowa, avec sa famille. Depuis la mort de son père et la dépression de sa mère atteinte d’obésité morbide, il assume les responsabilités du chef de famille, passant ses journées à s'occuper d'Arnie, son petit frère souffrant d'un handicap mental. Mais l'univers morose de Gilbert va changer avec l'arrivée à Endora, de Becky, une fille du Michigan.

Réalisé en 1993, par le suédois Lasse Hallström, auteur, entre autres films, des deux succès d’estime que sont Ma vie de chien et Le Chocolat, Gilbert Grape outre ses qualités scénaristiques et de mise en scène, vaut par l’interprétation puissante de tous ses interprètes, Johnny Depp et Leonardo DiCaprio en tête. Ce dernier, âgé alors de seulement dix neuf ans, réussit grâce à sa performance en audition, à convaincre Lasse Hallström de lui confier le personnage d’Arnie, le jeune frère attardé, alors que le cinéaste recherchait initialement pour ce rôle, un acteur disgracieux sur le plan physique. Johnny Depp, héros à l’époque de la série télévisée 21 Jump Street, était pour sa part, déjà en passe de devenir une star internationale suite à sa prestation dans Edward aux mains d’argent de Tim Burton.

La partition féminine est de son côté jouée par Juliette Lewis, fraîchement rescapée en son temps du film de Martin Scorsese Les Nerfs à vif. Par Mary Steenburgen, vue dans Comédie érotique d’une nuit d’été de Woody Allen, et dans Philadelphia de Jonathan Demme. Et puis par une certaine Darlene Cates, la mère des deux garçons dans l’histoire, actrice non professionnelle dont je vous laisse apprécier le talent.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver THE SESSIONS (Dans ce film, le cinéaste Ben Lewin traite aussi du handicap physique, tout comme celui de la mère dans GILBERT GRAPE.) ou encore LE CHOCOLAT (Ce film signait les retrouvailles entre le réalisateur Lasse Hallström et Johnny Depp.).