GOYOKIN, L'OR DU SHOGUN

Bientôt disponible
Parce que Hideo Gosha a profondément modernisé (dans tous ses aspects) le film de sabre japonais
Aventure / Action - 1969 - Japon - 124 MIN - Tous publics

Un samouraï errant est traumatisé d’avoir participé au massacre d’un village pour y voler une cargaison d’or. Lorsqu’il apprend que son clan va réaliser un nouveau carnage, il s’oppose à eux.

Réalisé par

7.7 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Au début du dix-neuvième siècle, au Japon, le Shogun des Tokugawa tire sa richesse de l'or des mines de l’île de Sado, exporté par bâteaux. Les habitants d’un village de pêcheurs, en possession d'une de ces précieuses cargaisons, sont éliminés par les soldats du clan Sabai, qui volent l’or.

Traumatisé d’avoir participé à ce massacre, le  samouraï Magobei Wakizaka a quitté son clan et erre désormais à travers le pays. Il a perdu son honneur et fait des démonstrations d’escrime dans les foires.

Lorsqu’il apprend que son clan a prévu un nouveau carnage, Magobei décide de les en empêcher.

Le contexte

Tatsuya Nakadai

Un grand western italien, resté célèbre pour ses paysages enneigés, semblables à ceux que l'on voit dans Goyôkin.

Hideo Gosha

Parce que ce film de sabre (qui connut cinq suites) marqua un renouveau dans le genre, plus violent et amoral.

LE SABRE DU MAL

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS