GRASS, LE PEUPLE DE L'HERBE

Bientôt disponible
Documentaire - 2000 - Etats-Unis - 80 MIN - interdit aux moins de 12 ans
Un documentaire intégralement composé d'images d'archives sur la guerre contre le cannabis menée par le gouvernement américain tout au long du XXe siècle. Une autre histoire de prohibition !

Réalisé par

7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Jean-Yves Katelan
Jean-Yves Katelan
CHRONIQUEUR
Même si les 2 documentaires datent de 99, Il ne s'agirait pas de confondre ce Grass, le peuple de l'herbe avec Microcosmos, le peuple de l'herbe. Foin de gazon, causons moquette. Car c'est bien ce qu'on fume ici. Cannabis, Marie-jeanne, jaj, herbe…, bref, ce truc illégal qu'il est interdit de consommer aux Etats-Unis parce que… parce que quoi déjà ? Ah oui, parce que ce sont les immigrants mexicains qui l'ont amené dans leurs bagages, au début du XXe siècle. Depuis la première loi, passée à El Paso, Texas, en 1914, le documentariste canadien Ron Mann retrace l'évolution, généralement absurde et hors de prix, de cette autre prohibition. Pour un film à la fois pédagogique et hilarant, entièrement composé d'images d'archives, d'actualités et de propagande parfois tellement délirante qu'on se demande d'ailleurs ce que leurs auteurs avaient bien pu fumer avant… "Ca vous rendra fou ! Ca vous tuera ! Ca vous fera tuer les autres !" et pire que tout, "ça vous rendra communiste !". Ce sont les principaux arguments, toujours invérifiables, et d'ailleurs soigneusement invérifiés, des divers promoteurs de cette criminalisation de la marijuana. Avec les résultats que l'on sait… Au premier rang des responsables, émerge la figure de Harry J. Anslinger, véritable fléau social et économique, dont la mauvaise foi n'eut d'égale que la persévérance. A côté de lui, McCarthy, Nixon et George Bush furent des petits joueurs. De même que Ronald Reagan qui, quelques années avant son Alzheimer, déclarait que fumer de l'herbe, c'était mauvais pour la mémoire. Si vous regardez le film en vo, ce que je vous conseille vu que tous les extraits restent sous-titrés dans la vf, vous aurez en prime la voix de Woody Harrelson pour vous accompagner. Un Woody Harrelson qu'on soupçonne de ne pas fumer que de l'eau… … hmmm… de quoi on parlait, là, déjà ?
Contexte

Woody Harrelson

Ron Mann

NO COUNTRY FOR OLD MEN

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité